10 raisons de ne pas déprimer

À quelques heures de la délibération de la DNCG qui devrait nous foutre en L2 le temps d’un appel (facturé à la minute avec Bouygues Télécom), voici 10 bonnes raisons de ne pas déprimer

La L2, ce n’est pas une mauvaise chose, mais pourquoi ?

— Car Monaco n’a jamais remporté le titre de champion de L2

— Car ça permettrait de dégraisser à très grande vitesse, et repartir sur des bases saines

— Car on pourrait enfin voir qui sont les joueurs attachés au club, et qui sont les « mercenaires ». En espérant que des gars comme Squilacci, Lacombe voire même pourquoi pas Giuly puissent rester avec des salaires peut être moindre, par amour du maillot…

— Car nous permettra de faire sortir la demi-douzaine de jeunes super prometteurs qui sont barrés actuellement, et qui méritent leur chance, comme Grax, Plasil…

— Car on pourrait se remettre à rêver du retour d’anciens joueurs attiré par le challenge de sauver le club qui les a lancés, pensons pourquoi pas à Victor Ikpeba (l’idole de ma jeunesse), le meilleur buteur monégasque du nouveau stade Louis 2 et qui végète depuis.

— Car comme cela, L’OM de Bouchet (vous savez, le voleur à qui la Police rend le butin après qu’il ai passé 10 ans en taule) n’aura pas à être ridicule en se faisant sortir au tour préliminaire par le FC Trouduculovic, club Sud-Bielostralien des plus réputés. Perdre 6-0 contre la Juve, c’est déjà moins marrant…

— Car ça permettrait de ne plus se faire réprimander sur la qualité de notre pelouse

— Car Istres, Grenoble ou Créteil sont de charmants coins bucoliques de la France profonde qui méritent d’être visités par notre gastronomie monégasque.

— Car DD pourrait partir, d’une part à cause de la pauvreté du challenge (Rennes, c’est plus intéressant), et d’autre part, parce que son salaire seul représente le budget de club comme Istres ou Besançon.

— Car par ce constat d’échec, on aurait une raison de plus pour déroitiser l’ASM de son vil Cardinal (affaire à suivre…)