La semaine du Professeur Deschamps : Partie 1 [Lundi]

Oyyé oyyé !! (Nan pas là où si tu dors t’es mort…). Braves lecteurs, un nouveau sitcom a vu le jour dans les travées de la rédaction mousquetairienne… « La semaine du Professeur Deschamp ». Une série qui comporte 7 épisodes (un par jour). En avant-première mondiale du monde entier : Le lundi !

5 h 55 : Levé aux aurores, il branche ESPN Classic qui rediffuse un match de série A, saison 98-99, Juventus-Piacenza. Comme notre DD est un grand fan de la vieille dame, et qu’il essaye déjà de mettre au point le schéma tactique qu’il utilisera la saison prochaine au-delà des Alpes, il prend des notes !

7 h 25 : Le match vient de se terminer, défaite 2-1 de la Juventus de Turin, Didier est en larme

7 h 30 : C’est au tour de l’ASM d’être diffusé sur ESPN Classic, avec un Auxerre-Monaco 95-96. DD zappe sur AB1 pour mater « Les filles d’à côté ».

9 h : Didier remet ESPN Classic, score final : Défaite des assémistes 2-0, il est pris d’un fou rire…

9 h 45 : Départ pour la Turbie… Enfin faux départ, après 3 minutes de route, Didier se rend compte qu’il s’est « involontairement » trompé de parka… Ce n’est pas un parka rouge et blanc qu’il arbore, mais plutôt un blouson noir et blanc à rayures verticales… Il se défendra en disant que c’est le blanc qui a causé cette tromperie

10 h 30 : Arrivé à la Turbie (oui, oui, je sais 3 quarts d’heure c’est long, mais il s’est arrêté acheter la Gazetta rosée pour voir si pendant la nuit, il avait été transféré de l’autre côté des Alpes… « Et merde, pas encore » dixit le champion du monde !

11 h : Début de l’entraînement, avec au programme ce lundi, une opposition 6 contre 6 avec d’un coté Giuly, Rothen, Roma, Bernardi, Evra, Morientes et de l’autre El-Fakiri, Camara, Porato, Ramos et Maurice Belay… Deschamps prépare le match retour contre l’OM, et tente d’opposer aux titulaires une équipe qui s’en approche le plus possible.

13 h : Fin de l’entraînement, Didier lâche un hurlement étouffé… Il avait cru reconnaître Marco Simone devant les blocs préfabriqués… Mais c’était seulement Pintus qui jouait à se déguiser avec une perruque de « pétasse »…

14 h : Retour à la Casa, et direction le PC, allumage de la machine, mettage de CM4, choisissage de son équipe… Ce sera la Juventus… Il s’empresse d’acheter Evra, Rothen, Giuly et Roma… Et on entend un murmure à peine ostensible : « Ce serait le pied… »

14 h 33 : Après moins d’une heure de Jeu, Didier se fait licencier, et reçoit une proposition de l’ASMonaco… Il ne peut s’empêcher de s’écrier : « Pffff nan pas cette équipe de merde ! »

15 h : Didier retourne à la Turbie pour la deuxième séance d’entraînement… Il va faire une séance de tableau noir, et enseigne à tous ses joueurs la rage de vaincre… Un informateur secret chargé d’écouter à la porte rapportera que le mots Juventus est revenu à plusieurs reprises.

17 h : Didier ressort furieux du vestiaire, tous les joueurs se sont endormis…

21 h : Après plusieurs tentatives avec son chien « Youvé », il n’arrive toujours pas à lui faire dire « Olélé, Olinlin Allez Turin, Allez Turin ». Il s’en va donc dormir… Repus.