Revue d’effectif : saison 2004/2005

Toutes les semaines, on te parle d’Evra, Maicon, Kallon, Adebayor ou encore Saviola… Tous ces gaillards qui composent notre cheptel rouge et blanc. Mais qui sont-ils vraiment ? Pour le savoir, les Mousquetaires te proposent une petite revue d’effectif qui t’offrira une vision un peu… déplacée de nos joueurs.

ROMA :
-Poste : Muraille de buts (ou muraille d’Italie)
-Pour le qualifier : Une panthère
-Principale qualité : Vraiment imbattable dans ses grands soirs
-Principal défaut : Dégoûte ses adversaires souhaitant marquer
-Une phrase pour le caractériser : « Roma qui remporte là son 10ème duel de la soirée »

EVRA :
-Poste : A gauche, mais va savoir où… Défenseur ou milieu.
-Pour le qualifier : Le crapaud
-Principale qualité : Apporte beaucoup offensivement
-Principal défaut : Et parfois trop offensif…
-Une phrase pour le caractériser : « Evra y va seul, avec 7 adversaires en face de lui »

MAICON :
-Poste : Latéral droit
-Pour le qualifier : Un rhinocéros
-Principale qualité : Une vraie locomotive
-Principal défaut : Défonce tout sur son passage
-Une phrase pour le caractériser : « Maicon qui parvient à centrer avec 4 joueurs accrochés à sa jambe »

SQUILLACI :
-Poste : Stoppeur buteur
-Pour le qualifier : Un basketteur
-Principale qualité : Excellent jeu de tête
-Principal défaut : Heu… pas trouvé… (Puis on m’en voudrait si je ressors sa main !!)
-Une phrase pour le caractériser : « But de Squillaci sur une tête… MA-GNI-FIQUE »

GIVET :
-Poste : Chasseur d’attaquants
-Pour le qualifier : Kamikaze
-Principale qualité : Rude, combattif et dur sur l’homme
-Principal défaut : Rude, combattif et dur sur l’homme
-Une phrase pour le caractériser : « verrouillage sur genou enclenché »

RODRIGUEZ :
-Poste : Tour de contrôle
-Pour le qualifier : Captain Juju
-Principale qualité : Discret et efficace
-Principal défaut : Trop discret ?
-Une phrase pour le caractériser : « Caaaptain Juuju tu n’es paaaas, de noootreeeuu gaaalaaxiiie » désolé…

BERNARDI :
-Poste : Récupérateur défensif meneur de jeu ailier
-Pour le qualifier : Le bouledogue
-Principale qualité : Partout à la fois et inépuisable
-Principal défaut : Adepte de la biscotte
-Une phrase pour le caractériser : « Relance de Bernardi qui passe à Bernardi. Il lance Bernardi qui frappe ! Et but de Bernardi !! »

ZIKOS :
-Poste : Récupérateur… physique
-Pour le qualifier : L’Olympe (???)
-Principale qualité : Très efficace
-Principal défaut : Pète parfois (souvent) les plombs
-Une phrase pour le caractériser : « Zikos qui, énervé, prend ce ballon à la main et s’en va applatir dans les buts adverses »

D. PEREZ :
-Poste : Milieu à droite ou axial
-Pour le qualifier : Le pitt-bull (pour un milieu de terrain très canin)
-Principale qualité : Ne lache rien
-Principal défaut : Sérial-Killer
-Une phrase pour le caractériser : (cf dernier Lyon-Monaco) « Diego Perez qui rentre aux vestiaires en ronchonnant, un bout de jambe de Berthod sur le dos »

KALLON :
-Poste : Occupant de l’axe au milieu du terrain
-Pour le qualifier : La gazelle
-Principale qualité : Peut tout faire…
-Principal défaut : …ou pas
-Une phrase pour le caractériser : « De toute façon, il finira sa carrière au FC Kallon »

SAVIOLA :
-Poste : 9 et demi de poche
-Pour le qualifier : P’tit lapin
-Principale qualité : A des pieds en or et court aussi vite que Bug’s Bunny après une carotte
-Principal défaut : Il s’envole si on souffle dessus
-Une phrase pour le caractériser : « Saviola vient de passer entre les jambes de son adversaire »

ADEBAYOR :
-Poste : Gratte-ciel d’attaque
-Pour le qualifier : La cigogne
-Principale qualité : Se bat, ne lache jamais rien. Va vraiment exploser d’ici peu de temps.
-Principal défaut : Encore quelques petites choses à améliorer, comme sa mentalité, son cerveau, son implication, son intelligence … mais il a du temps devant lui
-Une phrase pour le caractériser : « Mon contrat il est de combien déjà ? »

CHEVANTON :
-Poste : Bombe lachée en pointe
-Pour le qualifier : L’animal
-Principale qualité : Une frappe monstrueuse…
-Principal défaut : …et il en use parfois un peu trop
-Une phrase pour le caractériser : « La frappe de Chevanton alors qu’il est à 60 mètres des buts adverses »