La semaine du Professeur Deschamps : Partie 6 [samedi]

Il est revenu héhé… Mais qui ? Bah DD (lire Didi pour un effet anglo-saxon très « in » !!!). Il est revenu pour vous, et aujourd’hui la World compagny of Mousquetaires vous présente en avant-première mondiale du monde : Le samedi (Belin, enfin… Le week-end !!)

09h00 : Didier se lève assez tôt ce matin, il a beaucoup de travail… Au programme, 5 interviews sur la possible venue de Morientes et 5 sur l’état actuel de l’ASM

11h0 : Le marathon est enfin terminé… Notre ami a nié en bloc que Morientes serait déjà en route… D’après lui, il est seulement en train de mettre les bagages dans le coffre… Après seulement, il prendra la route !

11h15 : C’est l’heure de l’entraînement, et Didier y va, content… L’ASM a enfin gagné un match en L1 ! Il reste de boulot, mais l’ASMonaco, semble sur le bon chemin.

11h25 : Euh… L’ASMonaco semblait sur le bon chemin. En effet, a peine arrivé, il constate un attroupement au milieu du vestiaire

11h30 : Il s’approche…

11H32 :… Et se trouve obligé de constater que les joueurs sont au tour d’un cercle formé de carton, dans lequel se battent des coqs. Les joueurs tendent des billets « 100 € sur le rouge ! 20 € sur le marron !!! » Didier demande des explications, quand Kallon lui répond : « Bah oui Coach, on a plus le droit de parier quand on se bats nous, alors on trouve un autre moyen… »

12h00 : DD clôt l’incident, en demandant a tout le monde de se diriger vers le terrain… Il prend l’un des coqs, va pour le laisser s’échapper quand Clément surgit, et d’une phrase sec : Didiiiiiierrrrrrrr !!! Touche pas à Balthazar ou je t’égorge !!! »

12h10 : Didier se dirige vers le terrain d’entraînement, quand un homme passe, un voilage sur la tête, en rasant les murs… Didier, craintif, demande avec la voix qui tremble : « Euh… Qui est-ce ? » La réponse ne se fait pas attendre : « Personne, personne… », suivit d’un « Yé soui fatigué canal plous, yé ne peu pas plous auyould’hui…………….Yé palé bien lé flançais hé ? »

12h50 : troublé, il décide donc d’annuler l’entraînement du matin, pour aller se reposer… « J’ai des visions inquiétantes en ce moment », se dit-il.

15h55 : Didier, qui en a maintenant assez de voir tous ses joueurs se blesser un à un décide d’aller faire une petite visite du côté du staff médical. Et là… C’est le drame… Alors qu’il s’attendait à trouver une infirmerie avec quelques joueurs convalescents se faisant soigner, il tombe au contraire sur un véritable hôpital de campagne Made-in-Guerre-du-Kosovo !!! Plasil, Nonda, Oshadogan, Bernardi… Ils sont tous affalés dans des lits en toiles, hurlant de douleur, réclamant leur morphine !!! La toile de tente façon camouflage laisse passer le vent, les feuilles de soins volent à travers la tente et les blessures ouvertes des joueurs se font de plus en plus graves… Une atmosphère apocalyptique règne dans cette tente de fortune, mais le nouveau staff médical se veut rassurant : « Boah… D’ici une semaine, ils seront sur pieds ! »

17h02 : C’est l’heure de retourner à la Turbie. Pour l’entraînement de l’après-midi… Didier, après avoir préparé la séance minutieusement, se dirige sur le terrain. En chemin, il aperçoit un gros monsieur en slip Kangourou qui déambule dans les allés. Troublé par des visions étranges, l’entraîneur monégasque décide tout de même de poursuivre sa séance.

17h30 : Au programme de la séance : Test de nouvelles taqueutiqueu. La première est un 2-4-4 révolutionnaire. Didier, remarquant que ses joueurs jouent à l’envers depuis le début de la saison (malgré des éclairs en C1), décide de prendre son 4-4-2 fétiche de l’année dernière et de le mettre… À l’envers. « Ça devrait marcher », se dit-il !

17h49 : La deuxième taqueutiqueu est un 7-5-3. Deschamps ayant remarqué également que quand son équipe ne joue pas à l’envers, elle balance de longs ballons droits devant, ou mieux… Obtiens une touche dans les 22 mètres adverses. « En jouant à 15, on quadrillera mieux le terrain », se dit-il ! Encore faut-il savoir qui jouera pilier, centre, et demi de mêlée !!

18h30 : L’entraînement touche à sa fin, et pour détendre ses joueurs, le « capitaine de la France qui gagne » leur propose une séance DVD Humour. Il leur propose Bigard, Jamel ou la dernière saison de caméra café…

18h32 : Les joueurs refusent ! Ils affirment vouloir voir PSG – Moscou !!!

20h25 : La séance se termine, et les joueurs rentrent donc paisiblement chez eux.

21h30 : Didier décide de rentrer a vélo… Avec la série d’hallucinations qu’il a eues, il se dit que prendre le volant ne serait pas très sérieux…