24h chrono avec les mousquetaires

Chose promise, chose due, voici donc LA surprise de cette fin d’année. Une journée entièrement dédiée… à nous. Je sais que tu n’en as jamais rêvé, je sais que tu cauchemardes même à cette idée, mais voilà, pour Noël, l’ASMousquetaires t’offre une journée en compagnie des mousquetaires, pleine de tout, et surtout de n’importe quoi !

03h29 : Cyril se réveille en sursaut, et en larmes : Mon sundaaaaaaaaaaay, ils m’ont tué mon sundaaaaaaaaaaaaaaaay !!!!
04h12 : Topbiboun se réveille en sursaut : Des MO… Dédé, il faut des MO !!!
6h55 : Le réveil de Cyril sonne : 12e symphonie en pet mineur. Il se lève, largue une caisse pour ne pas rester en rade, et s’en va vers la salle de bain
6h56 : Le radio réveil d’Aurélien sonne : Sur « Smell like teens spirit », il lève un œil, puis deux, et s’étire philosophiquement
6h57 : Jartagnan, au son du bip-bip de sa montre flic-flac, se lève, mais bute sur Popo et se casse la gueule du lit.
7h05 : Topbiboun se réveille précipitamment. Il n’a pas entendu la marche funèbre censée le réveiller. Se sachant à la bourre, il prend quand même le temps de se jeter par la fenêtre… du rez-de-chaussée.
7h22 : Pour bien commencer la journée, Cyril s’ouvre l’appétit avec un verre de limoncello, et s’enfourne une tartine de pela, suivit d’une tartine de tartiflette.
7h32 : Biboun devant sa glace : il s’aperçoit qu’il s’est coupé en se rasant. Il ne prend même pas le temps d’écraser une larme qu’il se pend avec le tuyau de la douche… qui casse.
7h45 : Alors qu’il se rend à son école de journalisme, Aurélien prend un chemin détourné et passe devant un bouchet… La Police, arrivée sur les lieux 20 minutes plus tard, déplorera un blessé grave, une vitre éclatée, et des étendoirs à bidoches en lambeaux…
7h52 : Alors qu’il est en route pour le boulot, Jartagnan fait un violent demi-tour avec le frein à main et rentre précipitamment chez lui… Il est parti en oubliant le pantalon !
8h25 : Cyril est en cours de Français. Aujourd’hui, c’est Victor Hugo qui vient en classe leur parler de son prochain livre : « À l’ombre d’un jeunefillenfleur ». Le cadet est rêveur, il songe a sa jeune fille en fleur à lui, et s’explose le caleçon…
8h32 : Jartagnan est au boulot depuis déjà une demi-plombe. Exténué de travail, il vient déjà de passer en revue tous les forums de l’Asm et de répondre à plein de messages… Le travail, c’est la santé !
8h42 : Aurélien, fatigué, dort en cours. Il est réveillé par son prof qui est en train d’engueuler un type en bob et chemise à fleurs qui danse la soca danse dans la classe…
8h54 : Top est en retard. Il court pour rattraper le temps perdu. Malheureusement, un coup de vent le décoiffe légèrement dans sa course. Désespéré, il se jette sur la route devant une voiture… sans permis qui peut s’arrêter à temps.
9h05 : Topbiboun insiste ! Il est présentement en train de bloquer la circulation, à genoux devant une voiture, il la supplie de l’écraser… En vain.
9h24 : Le téléphone de Jartagnan sonne : c’est l’ami Popo qui l’appelle, car il ne trouve plus son maillot rouge et blanc… Ça gueule au téléphone !
9h39 : Cyril a faim. Et oui, c’est l’heure de la collation de 10 heures pour le cadet de la compagnie, alors il fouille son sac, et en sort un morceau de saucisson qu’il attaque avec les dents…
9h45 : Aurélien a fini son premier cours de la matinée. En sortant, il croise 2 gars en train de s’engueuler. « Mais t’es bouché du cul ou quoi ? » Aurélien se précipite alors : « ON DIT CONSTIPE !!!! »
10h10 : Drame au boulot de Jartagnan : UN CLIENT ! Enfin, une, et une moche en plus, avec les lunettes de soleil qui se relèvent sur ses lunettes de vue à verre pare-balles. Gasp, une « ancienne » qui vient se plaindre gnagnagna et sa femme de ménach et gnagnagna et la facture trop chère, et gnagnagna. C’est parti pour une heure… Au moins !
10h22 : Cyril est en cours de philo. Ce n’est pas que, mais Platon, c’est assez plat, et pour tromper le temps qui lui a planifié deux heures de platitude, griffonne un article pour les mousquetaires sur un bout de papier…
10h35 : Aurélien vient d’écraser une fourmi. Inquiet de son acte, il se met à genou et promet à la fourmi encore agonisante de publier un poème à sa gloire.
10h43 : Topbiboun étant arrivé à la bourre, se retrouve au CDI. Ayant trouvé une charmante donzelle, il la drague, l’entraîne dans un recoin, lui visite les amygdales, lui remonte la jupe, et lui joue la chevauchée savoyarde combinée avec la troussé du gruyère. Pas feignant pour un sou, il enchaîne tour à tour les prouesses.
11h12 : La moitié du bahut se trouve présentement au rayon « Philosophie Cantique 1518-1648, attiré par les cris de la donzelle sous les coups de boutoir du Biboun. Une fois son office terminé, il volteface, salut son public, remonte son froc et s’en retourne étudier la médecine moderne…
11h25 : Re Drame à Marignane : Jartagnan vient de disjoncter ! Il a coupdeboullé la vieille qui lui tient la jambe depuis une heure, tout cela parce que pour payer moins, elle enlevait la TVA sur une facture déjà hors taxe, l’ignare ! “Tiens, la voilà ta TVA” déclame le mousquetaire complètement fou en lui filant des coups de savate.
11h30 : Un article de Aurélien paraît sur les Mousquetaires “Nous sommes tous des fourmis”
11h45 : Drame en Savoie ! Le cours de philosophie est interrompu, le prof n’arrivait plus à placer un mot : Cyril avait faim et son ventre le faisait savoir !
12h00 : Cyril s’enfile 3 tartiflettes énormes, Aurélien mâchonne un brin d’herbe, allongé dans un pré, JarJar s’enfile 2 litres de limoncello et Topbiboun qui avait aussi un petit creux avale 4 cachets de vallium, 2 de DHEA, un Guronzan, 2 UPSA et 5 de Prozac.
13h00 : Avant de retourner en cours, Cyril fait un p’tit billard. Il n’utilise pas de queue, mais ses facultés larynxales et éstomacales suffisent à propulser les boules dans les trous.
13h30 : Aurélien, pas remis du récent meurtre dont il s’était rendu coupable taille avec une paire de ciseaux, une fourmi dans sa gomme.
13h48 : Topbiboun en cours de physique. Le prof est en train d’expliquer la formule d’excavation bimoléculaire lors de la phase de bouzification du pentagramme dans l’espace-temps unicellulaire. Voulant vérifier si les élèves ont tout compris. L²=PQ*WC-{PT-PQ}/PSGCDPD+DM… Topibiboun se dresse sur sa chaise : DMO !!! oui, c’est des MO !!!!
13h59 : Jartagnan est de retour au boulot. Comme les vieux lui ont lâché la jambe, il va pouvoir travailler sérieusement. Il ouvre un document Word et commence un article pour les mousquetaires.
14h22 : Topbiboun est dans la rue… Il croise un couple de djeuns en train de s’enlacer, il entend le male dire : “je t’aime au…” Topbiboun le coupe directe : “Des MO, oui, des MO !!!”
14h35 : Aurélien, encore traumatisé, s’est rendu à la bibliothèque pour lire “la cigale et la fourmi”
14h42 : Jartagnan fait une pause, et surf sur la Taverne des mousquetaires. Il y croise neo2001, Le Doyen, Jjpoussin, Cro-magnon, Rominet et Dubinou qui se sont lancés dans le concours de la Star Alcoolémie. Pour les accompagner, Jartagnan sort de son sac une boutanche de Limoncello et se la coule cul sec !
14h50 : Cyril entend un léger sifflement anal au fond de la classe. En bon mousquetaire, il se retourne, s’outre au nom des narines des filles présentes dans la salle, puis se moque du flandrin péteur et de sa flatulence de pucelle. Pour l’exemple, il lâche une caisse gigantesque au doux parfum de tartif », c’est la classe !
15h13 : Texto de Topbiboun pour Jartagnan « il fait bo today, pas trop de nuages »
15h15 : Réponse de Jartagnan pour Topbiboun : « arrête tes conneries, il fait assez bo et ya un peu de nuages »
15h16 : Cyril envoie un texto : Fait chier le « Tagnan, il s’est trompé de jumo, chez moi, il fait neige !
15h20 : Réponse de Topbiboun pour Jartagnan : “et voilà ! c’est toujours kom ça ! j’en ai marre… je rends mon tablier”
15h23 : Texto de Aurélien : “Ce n’est pas fini de vous engueuler, je vous entends jusqu’ici !
15h30-16h30 échanges de 12 textos : ‘Sicékomçamoijemenvais’… ‘mébiencasstoimoijemenfou’… ‘jeteledifranchemenlatuféchié’…” etbenvaotoilettesalors »… “damarmoijenmé”
16h32 : Topbiboun pour Jartagnan : “Moi aussi je m’excuse, 1 pour tous, tous pour 1 !! Smack !”
17h06 JarJar quitte son travail… Tout en roulant vers son domicile, il croit apercevoir une diva italienne aux cheveux gras et au piège à macaroni mal rasée sur le trottoir d’en face ! Il écrase l’accélérateur, laisse la moitié de ses Pirelli sur le bitume, laisse la moitié défoncée d’un arbre à terre et sans ralentir, laisse la moitié sanguinolente du rital sur le sol. Il enclenche la marche arrière pour finir le travail, et repart à tout berzingue le sourire aux lèvres, sans remarquer un petit chien blanc hurlant à la mort… pour l’arbre sûrement
17h25 : Cyril a une pause, et met en ligne l’article griffonné dans la journée : “10 bonnes raisons pour que les joueurs de Monaco mangent de la Tartiflette”
17h30 : Aurélien passe devant son bouchet. Irrité par ce nom, il entre dans la boutique et traite le pauvre commerçant de tous les noms d’oiseaux inimaginables. Sa colère passée, il s’excusera et prétextera la “légitime défense”.
17h45 : Topbiboun, en quête de chance passe sous une échelle, court après un chat gris foncé, brise toutes les devantures miroirs qu’il trouve “grgnrgnrgn 7x 12… 94 bons 94 ans de malheur je devrais être tranquille
18h00 : Aurélien passe un savon à ami qui lui expliquait que la route pour rentrer chez lui était ‘bouchée’ : ‘ON DIT ENCOMBRÉE !’
18h23 : Comme il a 5 minutes de temps libre, Cyril prend ses skis et s’en va dévaler une ou deux pistes. Sa maman qui le voit s’en aller, cri : ‘Mais où tu vas ainsi en short et en marcel ?’
18h35 : Comme tous les jours, Jartagnan descend boire… euh manger : un morceau de pain de campagne sur lequel il étale une tranche de munster dont la date de péremption est dépassée depuis 4 mois. Il passe le tout au micro-onde pour relever les odeurs… hum ! il arrose le tout d’un thé à la menthe et d’une boutanche de Limoncello.
18h55 : Topbiboun, exténué par sa journée, passe en coup de vent sur internet, pour mettre en ligne son nouvel article : ‘La victoire passe par le MO’
19h35 : Remonté de son munster, Jartagnan met en ligne son nouvel article, un pamphlet contre les arbitres : ‘Je vais encore me faire insulter par ceux qui ne savent pas lire’, soliloque t’il en mettant l’article en ligne
20h40 : Les mousquetaires se retrouvent sur msn afin de faire une soirée match chattée : ce soir c’est la demi-finale de ligue des champions entre l’ASM et l’Olympique Lyonnais. Si Monaco gagne, ils se qualifient, à défaut…
21h05 : Elber marque le premier but lyonnais…
21h06 : Topbiboun coupe son ordinateur, et part se réfugier sous la couette, espérant étouffer une bonne fois pour toutes.
21h07 : Aurélien est déjà en train de taper son article en cas d’élimination : ‘le fiscal n’a pas mangé la fourmi’
21h07 : Jartagnan est allé sur le chat d’ASMForum, et sous son pseudo du ‘roi scorpion’ se met à insulter tous les clampins qui passent à sa portée.
21h30 : C’est la mi-temps
22h05 : Coup de canon à Gerland ! Chevanton, après un décalage de Morientes, balance une praline patate cacahuète dans la lucarne, Monaco égalise !
22h06 : Concert de flatulence chez Cyril qui pète de joie !
22h08 : Topiboun, qui s’était endormi sous sa couette, se réveille au son des sms et ré-allume son ordinateur.
22h28 : La fin du match approche, nos mousquetaires sont sur les dents… Aurélien mange une mandarine, Cyril du reblochon, Topbiboun prépare une double corde et Jartagnan ouvre une nouvelle boutanche de citron…
22h33 : GOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAL !!!!!! Dans les arrets de jeu, Plasil délivre un centre parfait pour la tête d’Adebayor ! Monaco est en finale !!!!!
22h55 : Fou de joie, ivre d’allégresse, Topbiboun se pend de bonheur pour fêter cela ! Que du bonheur !
23h00 : Jartagnan attaque sa 3e bouteille de limoncello ! Que du bonheur !
23h05 : Cyril, toujours en marcel et caleçon, sort de chez lui en gueulant, et court dans la neige ! Que du bonheur !
23h10 : Aurélien, calme et serein, termine sa lettre, il met l’adresse ‘M. Aulas, 3, Gerland-la-bouze, 69069 Lyon-est-mort-ce-soir’. Toujours calme, il s’en va fêter cela avec sa dulcinée… Que du bonheur
00h20 : Topbiboun n’arrive pas à dormir, et ça lui file le cafard, il décide de se pendre à son lustre avec du fil de pêche. Il réussit son opération, le fil tient… mais arrache la moitié du plafond avec le lustre et tombe sur le cul.
00h50 : Jartagnan lâche enfin son ordinateur. Il a les yeux éclatés, mais il a fini les articles compte rendu de ce match face à Lyon, ce qui couvre la totalité du prochain semestre… Repu, il empoigne un bouquin et s’en va aux gogues lire un peu…
01h12 : Cyril rentre enfin chez lui, il est crevé, il est en sueur, et s’exclame, dans un rot : Fouya, il fait frisquet ce soir dehors. Sur ces belles paroles, il monte se coucher, bonne nuit !
01h55 : Aurélien rentre chez lui après avoir bu un Perrier menthe. Il met sa douce au lit, et s’en va prier sur la dépouille de la pauvre fourmi avant d’aller dormir lui aussi… Bonne nuit !
02h22 : Jartagnan vient de finir de lire ‘Turlutte gratos les jours fériés’, le second bouquin de sa semaine. Il tire la chasse et s’en va se coucher… Bonne nuit !
03h25 : Topbiboun n’arrivant pas à trouver le sommeil. Pour palier à cette terrible douleur, il se suicide en se bourrant de cachet… malheureusement, il n’avait que du viagra sous la main, et se rate encore, mais ça il en a la bite rude… Bonne nuit !