24h Chrono -8# L’enquête Monégasque !

Jack Bauer est agent fédéral américain de la cellule anti-terroriste de l’os-en-gelé. A ce moment précis, il se trouve en vacances avec sa fille Kim sur la terrasse du Ship and Castle, sur le port de Fontvieille, à Monaco. Il est 10 heures du matin, nous sommes le 28 janvier 2005, et il ne sait pas que cette journée va être la plus longue de sa vie … encore !

10h00 : Jack discute avec sa fille du pourquoi ils sont venus à Monaco, parce que Kim est fan des San-Antonio Spurs, donc fan de Tony Parker, qui est fan de Monaco… Jack ouvre le Peace-Morning et découvre une information étonnante :

MONACO (AP) — L’AS Monaco FC, quatrième du championnat de France de Ligue-1, a porté plainte pour vol en début de semaine dernière auprès de la gendarmerie de La Turbie, a-t-on appris vendredi de source proche de l’enquête.
Une partie du dossier médical de l’attaquant uruguayen Ernesto Chevanton aurait disparu des locaux du centre d’entraînement de La Turbie.
Plusieurs personnes ont déjà été entendues par les hommes en charge de l’enquête préliminaire.

Kim est tout excitée, elle a lu dans un bouquin que les problèmes à Monaco ça n’existait pas. Pour la calmer, son père lui promet d’aller enquêter. Il la fourgue dans un cybercafé et monte à la Turbie, histoire de voir …

11h00 : Jack tourne un moment dans le village de la Turbie, avant de trouver le centre d’entraînement. Il y gare sa jeep de location, et s’approche des grillages pour observer les joueurs s’entraîner.
Pendant ce temps, Kim, qui a retrouvé ses esprits, surf sur internet à la recherche d’informations. Elle tombe tour à tour sur ASMforum.com et sur le site des mousquetaires …

12h00 : Jack joue aux touristes pour prendre quelques photos de la vue, écoute l’entraîneur, et salut les joueurs à la fin de l’entraînement. Comme des flics arrivent pour faire un nouvel état des lieux, il se planque et attend.
Pendant ce temps, Kim est en chasse elle aussi. Elle a découvert sur le site des mousquetaires des photos d’une fille, la Typesse du mois, qui lui ressemble trop. Elle envoie des mails aux « mousquetaires » et espère des réponses promptes…

13h00 : Jack observe depuis un renfoncement un gars, qui pourrait être le toubib du club, donner une liste de document qui sont sûrement les documents manquant. Le nom de Chevanton revient souvent. Jack a des crampes.
Kim a reçut une réponse. Elle vient de Cyril. Enfin de la copine à Cyril, qui la traite de pouffiasse. En attendant d’autres mails, elle regarde sur ASMForum, car un topic parle du vol, et accuse un certain Aulas, un bilieux de Lyon.

14h00 : Jack, perclus de crampes, tombe de son renfoncement. Poursuivit par les flics, il fonce à sa voiture et démarre en trombe. Il appelle sa fille pour avoir des informations concernant un certain Chevanton.
Sur ASMforum, « Allez-Cheva-goal-78 » avance des allégations sur un certain docteur Octopus, qui serai mêlé dans une sombre histoire passée. Suite à l’appel de son père, Kim abandonne cette piste et cherche des infos sur Chevanton.

15h00 : Jack au cours d’une course poursuite frénétique, séme les flics sur un chemin entre le grande et le moyenne corniche. Conscient que sa voiture est trop repérable, il la jette dans un fossé et rentre à pied à Monaco.
Kim a repris la recherche d’information à propos de ce docteur Octopus. Selon « Croustibat-gogoool », il aurait été lié à une affaire de faux passeports, et c’est le toubib qui aurait rédigé les rapports disparut. Kim prend l’adresse et s’y rend.

16h00 : Jack appelle Kim pour lui dire que selon un des supporters qu’il a croisé, cette disparition pourrait retarder le retour de Chevanton, car sans les papiers du toubib, le tendon se remettrai mal en place. Il arrive à Cap d’Ail
Kim chez le Docteur Octopus, place des moulins. Ne voulant pas faire suspect, elle prétexte une consultation pour mal de ventre. Elle tente de parler de Chevanton, mais ne reçoit qu’une tentative de viol pour toute réponse. Elle s’enfuit en criant !

17h00 : Jack est de retour à son hôtel. Il attend Kim, qui tarde à rentrer et qui ne répond pas sur son portable. Il appelle son pote Tony Almeida aux States pour avoir une vue satellite de la Turbie entre 6h00 et 7h00 ce matin.
Kim en pleurs traverse le boulevard des Moulins. Elle a perdu son mobile dans la fuite. Elle se fait accoster par un homme obése, qu’Obélix à coté c’est une pub pour Aubade, qui lui propose son aide. N’ayant pas trop le choix, elle accepte.

18h00 : Jack descend consulter Internet à la réception de l’hôtel. Selon les derniers contacts avec Kim, il fait des recherches croisées sur le docteur Octopus et sur Chevanton et atterrit sur… Pablo Contreras !
Kim veut sortir car l’autre lui bave dessus avec son air d’en avoir 2. Elle bafouille une excuse bidon, mais l’autre se met pétard, l’accuse de pas être déontologique avec l’heure car il est 18h55, et la gerbe de la bagnole à coups de pompes.

19h00 : Jack reçoit la photo envoyé par Tony Almeida. On y voit clairement un gars déguisé en kangourou en train de faire péter l’algeco à coups de pieds de biche. Jack décide de remonter à la Turbie, à la faveur de la nuit.
Kim se traîne le long des rues de la principauté jusqu’à l’hôtel. Apprenant son paternel parti, elle s’effondre en larme. Un groom la ramène jusque dans sa chambre. Elle n’est pas insensible aux charmes de son petit chapeau à pompom.

20h00 : Jack est à la Turbie. Dans le noir de l’éclairage de sa lampe stylo, il cherche des indices et un rapport avec un toubib ou un kangourou. Il a beau fouillé, il ne trouve rien, et décide de rebrousser poil et chemin.
Kim s’est douchée, puis fonce au cybercafé voir si elle a des mails. Elle en a une de Topbiboun qui s’étonne de ne pas avoir encore goûté à telle beauté, et de dépit, qu’il va se pendre. Kim n’en a cure, et reprend ses recherches sur ASMforum.

21h00 : Jack est dans sa nouvelle voiture de loc, et se présente au niveau du jardin exotique. Malheureusement, sur un rond point, un gars au volant d’une Mercedes lui coupe la priorité, et le coupe en deux… piiiin pooon …
Sur ASMforum, Kim apprend de par « Ultraboy6951 » qu’il pourrait y avoir une affaire de chantage, qu’un dossier médical c’est méga important, pour les transferts et que de la gestion à l’ASM, c’est du foutage de gueule, on ne sait jamais rien !

22h00 : Jack est aux urgences de Monaco. Il n’a rien, merci l’air bag. Il apprend qu’un certain Docteur Octopus est de garde ce soir. Nonobstant les injonctions des infirmières, il sort de sa chambre, et cherche le fameux docteur…
Toujours sur ASMforum, Kim apprend que les pistes sont multiples, des journalistes, des assureurs, des espions, la CIA, l’Opus Dei, les nationalistes Corses, ou le Prince Albert qui aurai volé les dossiers pour couvrir une affaire… de drogue !

23h00 : Jack fouille l’hôpital, et tombe sur le Docteur Octopus en pleine consultation. Il attend que le Doc ai fini, puis lui met la main dessus pour lui demander des éclaircissements sur Contreras et Chevanton.
Kim est effarée : « El_real_canin » affirme que Chevanton trempait dans un trafic de drogue avec le staff, qu’un toubib a découvert le poteau rose et que le vol servait à couvrir tout le monde en effaçant les pièces funestes. Il le sait, car la loi, c’est lui !

00h00 : Jack apprend que Pablo Contreras fut condamné pour une affaire de faux passeports, faisant couler l’opprobre et l’encre noir sur le club réputé comme « propre », même si le président de l’époque s’en est lavé les mains.
Kim s’est connectée sur le chat, et tombe sur une discussion entre les clampins. Certains affirment que cette histoire de drogue c’est du pipeau, mais il y aurait du dopage sous cloche, ce qui expliquerait les nombreuses blessures du joueur.

01h00 : Jack questionne toujours et découvre que Chevanton n’a pas de double nationalité, donc pas de risque de faux passeport, et que le seul rapport entre lui et Contreras, c’est Doc Octopus, seul toubib parlant espagnol à Monaco…
Kim fouille découvre que Chevanton a joué en Italie, lieu où la rumeur veux que le dopage se prend entre le thé et les biscottes le matin. Elle découvre aussi que les contrôles sont très stricts et qu’il n’a jamais été soupçonné de dopage…

02h00 : Le toubib explique l’importance du dossier médical dans les transfert, mais la discussion est interrompue car le toubib a une urgence… Jack fouille un peu la sacoche du toubib et découvre… le portable de Kim !
Pas de drogue, pas de dopage, pas de piste… La seule chose que Kim aura, c’est un poème enflammé d’Aurélien par Email, expliquant que nous sommes tous des fourmis. En rentrant, elle croise le groom de tout à l’heure qui l’invite en boite.

03h00 : Jack en pétard retourne tout l’hôpital pour trouver le Docteur Octopus, qu’il découvre s’enfuyant, abandonnant une mamie agonisante. La course poursuite va jusqu’au parking, les gus de la sécurité prenant part au cortège.
Kim se retrouve dans une boite très select de Monaco, où se trémoussent plusieurs joueurs de l’ASMonaco. Il y a des beaux blonds, des grands bruns, et même un petit noir rigolo. Elle a un peu bu, sa tête lui tourne …

04h00 : Jack après avoir semé les gars de la sécurité, rattrape le toubib, planqué prés du cimetière. Il le force à parler de la visite de Kim. Mais les flics passent non loin, obligeant Jack à partir, non sans avoir cassé le nez du docteur
Kim se retrouve dans les bras d’un type qui se la péte en prétendant être le kiné de l’ASMonaco. Reprenant ses esprits et le cours de son enquête, la belle petite Bauer drague le bonhomme, et s’arrange pour qu’il picolle beaucoup, voire trop…

05h00 : Jack de retour à l’hôtel, consulte Internet, se hasardant sur ASMforum. Un certain « PysseOQ » confirmerai la théorie du complot avançant que Chevanton se serai fait amputer la jambe, et que le club dissimule les preuves.
Le kiné est rond comme un coin et il parle comme un canard. Il avouera à Kim que la non-communication sur les blessures n’est rien de plus que de la prévention, le club ne se mouillant pas sur les durées pour pas se le faire reprocher par la suite.

06h00 : Mais le complot va plus loin. Jack découvre que le vol est relié au Da Dédé Code, qui annonce El-Fakiri comme le rejeton du prophète Mahomet et que le pote à Cheva, Perez a vu l’homme, qui a vu l’homme, qui a vu l’ours…
Kim tente de partir de la boite de nuit, mais le kiné la retient, voulant une petite gâterie. La situation semble compromise quand plusieurs taverniers attablés autour d’une bouteille de Limoncello interviennent en faveur de Kim qui retourne à l’hôtel.

07h00 : Jack accueille Kim avec un émotion non dissimulée, tant il a eut peur pour elle depuis qu’ils ont perdu contact. Il lui annonce qu’il a chatié le vil toubib, Kim fond en larme devant l’attention de son paternel
Ils recoupent leurs informations, le mystère reste opaque. Surtout que les politiques s’en mêlent, apparemment le sénateur Didier Julia aurait été mandaté dans la nuit pour négocier la libération des précieux documents.

08h00 : Après une longue recherche, il apparaît que le vol des documents résulte d’un vaste complot destiné à dissimuler que la blessure de Chevanton traîne volontairement en longueur afin que le club touche les indemnités d’assurance et s’enrichisse sur le dos de la Sécu.
Mais Kim reçoit un Email de la part de Jartagnan, lui donnant rendez-vous avec son informateur ce matin, à 9h00 au MacDonald à coté de Carrefour…

09h00 : Jack et Kim se rendent donc à McDo. Ils y découvrent un petit bonhomme à la figure rose, au maillot rouge et blanc, en train de s’empiffrer de mandises, de pan cakes au sirop d’érable, d’œuf poché, et de coca light.
Le « contact » mousquetaire, Popo pour les intimes, leur explique dans les grandes largeurs les tenant et les aboutissants de cette affaire, appuyant sur la banalité d’un vol qui aurait pu être commis par n’importe qui vu le peu de sécurité de l’endroit.
De plus connaissant justement le peu de sécurité de l’endroit, il est fort probable que c’est sûrement pas ici que seraient entreposé les documents les plus précieux, mais dans un coffre fort à l’abris au fin fond du stade Louis 2.
Le fait que ce soit Chevanton n’est que pure coïncidence, sa blessure va bien, il a d’ailleurs repris l’entraînement.
Enfin, c’est pas parce que Jojo le buraliste s’est fait volé des carambars qu’il va y avoir la troisième guerre mondiale ! La proportion grotesque que cette affaire en somme toute banale a pris démontre que si le club cultive le goût du secret, c’est sûrement pas pour rien, c’est pour éviter entre autre que les paranoïaques et les journaleux affabulent des calembredaines à la tonne.

Ah oui, et puis, les pièces volées, elles ont été retrouvées …