Petit Papa Noël

Chez les Mousquetaires, à l’approche de Noël, on a pris une petite habitude : celle d’écrire notre lettre au père Noël pour qu’il nous apporte plein de bonnes choses à l’ASM. Alors on l’attend avec son gros bide et son traîneau pour qu’on puisse passer une bonne année 2006 couverte de cadeaux.

On a plein de choses à lui demander au gros bonhomme en rouge. Alors pour l’ASM (et pour les Mousquetaires), on a fait une petite liste que ça nous ferait plaisir d’avoir ça dans les souliers de Pastor (et notre taverne) le 25 au matin :

– Déjà, une année de limoncello gratos pour étancher la soif de nos gars sur la Taverne. Le truc c’est que c’est costaud une soif de tavernier, et il y aura jamais assez d’une hotte et d’un traîneau pour porter tout ça.

– Pour l’ASM, le numéro du compte en banque de Pastor, vu qu’il semble l’avoir oublié. Pour qu’il ne fasse pas le radin et pas qu’il garde tout pour lui, parce qu’il est tout de même président de club, notre agent immobilier, faut-il lui rappeler ?

– Une cheville pour Chevanton.

– Un buteur. Bon là, il est passé un peu en avance vu qu’il nous rapporte Di Vaio, la cacahuète grillée à l’italienne, mais c’est franchement ce qu’il nous manque. Alors un autre ce serait bien, si jamais la cigogne s’envolait sous d’autres cieux (la gueule des cieux si c’est à l’OM…).

– Pour la partie de la liste que tu demandes année après année, mais que tu n’as jamais pour ton Noël (genre « je veux le dernier super copter téléguidé à réactions avec ses mégas missiles à tête chercheuse thermostatioprotonniques et sa vision nocturne que tu vois même dans la nuit, le brouillard, la pluie, la grêle et la neige… et en plus sans les yeux »), on aimerait bien revoir Morientes et Giuly sous notre maillot.

– Un tibia pour Chevanton.

– Ça serait bien de perdre Sorlin et le P’tit Filou de service vers le pôle Nord ou dans le coin. Ce n’est pas méchant, c’est juste que ça leur rappellerait le climat de Rennes, et puis ils seront mieux là-bas (à jouer au foot avec les Pingouins).

– Un médecin compétent pour l’AS Monaco, un gars diplômé et capable de bien analyser une blessure. Un gars capable de bien soigner aussi. Parce que c’est bien gentil les vétérinaires, mais ils feraient mieux d’aller s’occuper des pigeons déboîtés par Chevanton. Et ce n’est pas Roma qui s’en plaindra.

– Des crampons pointus et en acier pour Diego Perez. Un sang-froid pour Zikos.

– Un genou pour Chevanton.

– Ah aussi, un maillot extérieur qui ne soit pas jaune pisse et qui colle un peu mieux à l’identité du club. Parce que je ne sais pas si ça nous porte malheur, mais le bilan avec ce truc n’est pas très florissant.

– Il faudrait aussi un gros coup de pied au cul d’Aulas, lui faire rentrer ses yeux globuleux dans les trous, lui casser les dents et lui couper la langue pour qu’il puisse plus l’ouvrir devant une caméra, un minimum de fair-play et lui mettre un coup d’enclume sur le crâne pour le faire redescendre sur terre. Mais je m’emporte.

– Un président, un vice-président et un minimum de communication pour le club. Mais si on commence à s’attarder sur les problèmes de la direction monégasque, ce n’est pas une liste qu’on va envoyer, mais un roman.

– Une cuisse pour Chevanton.

– Ce qui serait bien aussi, c’est que l’ASM fasse une seconde moitié de saison impressionnante pour rattraper le retard sur l’OL et leur passer devant sur le fil. Après tout, ça serait bien que les rôles de 2003/2004 s’inversent pour une fois. Même si on nous a toujours appris que ce n’est pas bien de voler…

Voila, c’est à peu près tout ce qu’on peut souhaiter pour notre cheptel à Noël. En espérant qu’il y aura au moins quelques cadeaux au pied du sapin en se réveillant dimanche matin. Pour le moment, il ne nous reste plus qu’à te souhaiter, lecteur festoyant, un très joyeux Noël.