Le monde à l’envers : Revue d’effectif

Il était temps, après un tiers du championnat de passer en revu notre cheptel. Il a donc fallut que quelqu’un s’y attèle, Môssieur de merde s’en ai donc chargé, au grand damne des joueurs

GARDIENS

40. Yannick QUESNEL => La surprise du chef. On attend toujours celui qu’on attendait pas. Alors que personne n’était au courant, le Président nous informe de la venue de ce gardien, au cas où. Eh bien, c’est une des intégrations les plus réussites, celui ci se pliant au traditions monégasque des le début, en se blessant sérieusement à l’entraînement, sans un seul match dans les jambes.

30. Flavio ROMA => Carton rouge ! Ce mec est bon, et non content d’être bon, il en fait profiter les autres. Exaspérant de facilité, il arrête des balles incroyable, obligeant parfois notre défense à aider l’adversaire incapable de marquer ! On lui prédit un avenir en bleu, une chose est sure, sans effort supplémentaire de sa part, nous allons être dans l’obligation de nous en séparer, et peut être des le mercato d’hiver !

16. Stéphane RUFFIER => Que dire sur ce jeune gardien ? Il en fait un peu trop à l’entraînement, veut prendre la suite de Roma, mais il est encore rattrapable….Attendons de le voir à l’œuvre

1. Guillaume WARMUZ => Voilà un gars bien ! Plutôt que mettre l’équipe en péril par son incapacité à diminuer son talent, à l’instar de l’année dernière, il a préféré s’écarter du terrain pour un bon moment, le temps que la situation de l’équipe soit assuré.

DEFENSEURS

22. Fabian Guedes BOLIVAR => Très mauvaise surprise ! Il avait pourtant tout pour plaire ! Pas chère, totalement inconnu, un look à la Joël Bats et brésilien de surcroît. Las ! Encore un espoir déçu. Non seulement ce mec est bon, mais il fait tout pour ressortir du lot, et tenté de porter la défense à bout de bras

25. Leandro CUFRE => Du bien et du moins bien. Il en fais souvent trop en défense, cependant, il est un apport non négligeable en matière de classement Fair-Play. Il a également une agrable tendance à nous faire de temps en temps une Maïconette, à savoir être en attaque alors que le ballon est dans notre camp

3. Manuel DOS SANTOS => On peut en être fière . Pur produit de chez nous, il s’en alla un matin partir se faire les crampons et défaire ceux des autres sur les terrains provençaux et ibères Ils nous est revenu toujours aussi sec, sans plus de présence défensive qu’auparavant, il a même appris à s’effacer au niveau de la ligne médiane, afin de laisser passer les attaquants adverses. Bref, que du bon pour ce joueur, qui devrait s’imposer dans notre défense, malgré la solide concurrence de Monsoreau

32. Gaël GIVET => Pas terrible ! Il aura eu du mal notre capitaine, à ce mettre au service de l’équipe, et ne plus penser à la sélection. Longtemps au dessus du lot, empêchant l’équipe de prendre des buts, essayant même d’entraîner l’équipe du mauvais coté, il a malgré tout petit à petit appris à contrôler sa hargne, à la diriger plus vers le genoux adverse que vers le ballon, déclenchant penalty et ouvrant enfin sa défense, malgré Bolivar. Rien est joué pour notre capitaine, mais il est sur la bonne pente, et commence sérieusement à rattraper le niveau des autres sur les derniers matchs
29. Thomas MANGANI => Très présent aux entraînements, il affiche une feuille de Stats de folie, et c’est peu dire, il affiche fièrement zéro match joué cette année, pas une seule minute à son crédit, nous attendrons pour nous faire une idée sur lui

4. François MODESTO => Des efforts. Plutôt en mauvaise voie la saison dernière, où il commencé même à ce poser comme un rempart de l’équipe, en plus de sa grande polyvalence, il s’est apparemment bien remis en question, et il est aujourd’hui plutôt mauvais à n’importe quel poste de la défense. C’est également un homme important de notre classement Fair Play. Gageons que cette baisse de forme va très vite lui rendre sa place de titulaire, au détriment de ce traître de Joël Bats !

2. Sylvain MONSOREAU => Peux mieux faire. Arrivé de Lyon, on pouvait craindre le pire. On y a échappé. Deuxième match, un tacle de toute beauté, de face, pile sur le pied de l’adversaire. Une telle précision ne pouvait nous faire que du bien ! Et bien non, pas un seul carton, en onze matchs joués. Forcément, la déception guette. Cependant, il faut noter son incapacité chronique à apporter le danger sur son aile, il est l’inverse même de son challenger Dos Santos.

26. Massamba Lô SAMBOU => Peu de match pour ce défenseur pourtant prometteur. Trois matchs joué, un carton jaune, mais surtout un jeu rugueux, râpeux même, il serait souhaitable assurément de lui laisser sa chance

MILIEUX DE TERRAIN

7. Lucas BERNARDI => En progression constante. Malgré son age, il est agréable de voir que depuis deux ans, Lucas s’améliore de match en match. En effet, de plus en plus rugueux, l’efficacité en moins, il nous apporte énormément d’un point de vue Fair-Play, tout en n’empêchant plus l’équipe adverse de jouer. Lucas s’ameliore avec l’age, comme une bonne piquette argentine bien rappeuse

17. Serge GAKPE => Notre bonnet d’âne! Trop jeune, pas encore professionnel, Serge Gakpé ne s’intègre pas dans le groupe, et cela se ressent. Jouant bien, apportant le danger dans le camps adverse, meilleur passeur de l’ASM, ce joueur n’a décidément rien compris au football et à l’esprit d’équipe. Très décevant, peut être aurions nous dû garder David Gigliotti, bien plus prometteur à mon sens

8. Lopez Segu GERARD => Correct. N’est pas aussi mauvais qu’on pourrait l’espérer, mais est loin d’être bon malgré tout. Il s’efforce de ne pas reussir une passe quand il est sur le terrain, et se blesse régulièrement. Il a peu joué cette saison, et il serait prématuré de lui faire des compliments, mais s’il persévère dans cette voie là, il se pourrait qu’il obtienne quelconque récompense à la fin de l’année.

23. Jerko LEKO => Excellent. Impeccable en tout point, Jerko Leko est, on ne peut en douter, une de nos meilleures recrues. Il allie la puissance de Diégo Perez à la violence de Lucas Bernardi. Seul bémol, il est vraiment trop peu titularisé ! Il est un des maillons clés pour assurer notre réussite au Fair-Play. Assurément, l’une des bonnes surprises de notre mercato

13. Alexandre LICATA => Inconnu. Il fait d’excellent match en CFA à ce qu’il paraît. N’est jamais apparut chez nous, il est trop tôt donc pour se faire une idée sur lui. Il semble cependant prometteur, recruté dans le club ô combien prestigieux de Louhan-Cuiseaux

14. Malaury MARTIN => Je dirais la même chose que pour Mangani, à savoir que c’est un jeune, encore malléable, mais qui manque cruellement de temps de jeu pour qu’on puisse le juger

10. Jérémy MENEZ => De gros efforts produits. Arrivé prometteur, après avoir fait valoir son caractère particulier à Sochaux, Jérémy Menez peut être fier de ce qu’il a accompli. Il est
évident qu’il lui reste du chemin à parcourir, mais conscient de ses facilité technique, il se sacrifie toujours en perdant la balle, afin de ne pas en faire profiter son équipe, et pour cela, il peut être félicité. Il est l’une des pierres angulaires de notre jeu

21. Camel MERIEM => En bonne voie. L’ex futur star du football français ne nous aura pas déçu. Trop sur de sa technique, et craignant de faire échopper le projet des dirigeants monégasques, il préféra s’éloigner des terrains, afin de parfaire sa faible technique et son physique chetif. Au vue de son début de saison, il est en passe de réussir son pari

5. Diego PEREZ => Doit se reprendre. Plutôt d’un style râpeux, Diégo Perez, justement surnommé le boucher de l’Uruguay, nous a fait un début de saison plutôt décevant, où il n’a pas su se montrer à son désavantage, il fut incisif, fit peu de fautes, et courut énormément. Sa titularisation ne tiens plus il me semble qu’à son pied carré

6. Jaroslav PLASIL => Constant. Toujours fidèle à lui même, Jaroslav Plasil n’a pas évolué d’un iota. L’on recherche activement son poste sur le terrain, cependant, il est heureux de voir que n’importe où, il est capable de faire un mauvais match. Il cumul les qualités. Pas d’endurance, pas de physique non plus, et une tendance naturel à rater le cadre

15. Yaya TOURE => Mal parti. Yaya Touré est plutôt difficile à cerner, mais cela ne va pas dans le bon sens à ce qu’il semblerait. Arrivé tardivement, il se montre dangereux en phases offensives et solide en défense. Il se rattrape heureusement par sa tendance naturel à rendre un certain nombre de ballons, et à choisir ses matchs où ces moments. Il faudrait quand même ce ressaisir
ATTAQUANTS

20. Marco DI VAIO => La perle. On ne pouvait pas choisir mieux. Marco Di Vaio est le joueur le plus transparent qu’on est jamais vu sur l’attaque monégasque, pire même qu’Eloi. Spécialiste du rat du cadre, du roulage de ballon et du tir sur gardien, il est l’une des pièces maîtresses de notre jeu, formant un duo exemplaire avec son comparse Jan Koller. Il faut tout faire pour le garder

11. Sébastien GRAX => Pas vu, pas prit. Auteur d’une saison remarqué en L2, l’on pouvait craindre qu’il n’apporte but ou action dangereuse pour notre équipe. Cependant, Lazlo Boloni eu la bonne intuition de ne pas le faire jouer. Il fut par la suite blessé.

18. Mohamed KALLON =>Espoir déçu. Solitaire, renfermé et renfrogné, Mohamed Kallon avait tout pour plaire. Ajoutons y son non amour pour le championnat de France et l’AS Monaco, et il était devenu l’un de nos plus grands espoirs. Las, il eu vite fait de bien jouer, au poste de milieu offensif, ou il râlait précédemment que ce n’était pas son poste. Enchainant jolis gestes et bonnes passes, création d’espaces et dribles, il se blessa heureusement assez tôt pour ne pas nous emmener jusqu’à la crise.

9. Jan KOLLER => Un génie. L’autre compère d’attaque. Il forme avec Di Vaio un duo des plus inefficaces, Jan Koller excellent dans le tir mou et la déviation sur défenseur. Il est la recrue la plus importante peut être, garante de notre stérilité offensive. Il est important de le conserver encore au moins une saison, pour, qui sait, peut être atteindre le National ! Malheureusement blessé depuis quelque temps, son absence se fait durement ressentir

27. Frédéric NIMANI => A surveiller ! Tout jeune joueur, il part déjà sur de mauvaises bases. Les quelques minutes qu’il a passé sur le terrain ça et là se sont soldés par des action de but ! Il serait utile je pense de le faire cohabiter avec Menez, voir Di Vaio, et de ne plus le laisser s’auto-former.

19. Gonzalo VARGAS => Son surnom lui va comme un gant. Avant même d’arrivé à Monaco, El Turbo se blesse, ce qui fait de lui le joueur blessé le plus rapidement après signature d’un contrat. Venu pour pallier le départ d’Ernesto Javier Chevanton, il le remplace impeccablement sur le lit de l’infirmerie. Sur le terrain, il n’a toujours pas marqué de but, il semble bien parti, cependant, il ne c’est guerre passé de temps depuis son retour complet de blessure