Le recrutement, made in ASMonaco FC SA Immobilier

Ayé, l’ASMonaco est reviendu de son stage dans les alpes, avec un effectif quasi identique à celui de la fin de saison passée, puisque hormis des départs (Givet, Touré, Gigliotti, Dos Santos et Warmuz, entre autre), le club n’enregistre que l’arrivée de Berthod. Cependant, il faut se méfier de l’eau de Briantine qui dort, puisque tout le monde s’accorde pour dire que depuis 2 ans, le recrutement est surprenant.

Ne voulant reculer devant aucun mystère, les mousquetaires ont sortis le bleu de chauffe et ont contacté les plus grands mathématiciens et philosophes que peut connaître la principauté de Monaco (c’est dire si on s’est cassé le cul!) pour tenter de découvrir quel secret algorithme, biologique ou bien philosophique définit les choix de joueurs qui vont être contactés.
Et on a rien trouvé…
La seule hypothèse qui est sortie de ces recherches parait surprenante mais comme le disait quelqu’un de connu « Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, aussi improbable que cela paraisse, doit être la vérité… ». Il s’avère que la vérité se dessine à coups de dés… Le tout orchestré par la sacro sainte fiche d’entrée/sorties si bien entretenues par nos dirigeants…

Ainsi notre directeur de recrutement, à savoir M. Keller, Ettori, Brianti, Pastor, à toi de choisir celui qui te semble le plus représentatif, définit une liste de joueurs à acheter ainsi qu’une liste représentant l’effectif monégasque qu’il transmettra au directeur des dés. Ces listes sont décomposées comme ceci: Gardien, défenseur, milieu défensif, milieu offensif, meneur, attaquant, staff.

Le directeur des dés va tout d’abord lancer son précieux accessoire, si celui ci tombe sur un chiffre pair (soit 2, 4 ou 6, précisons que les dés monégasques sont identiques aux dés français, ils ont 6 faces) cela veut dire qu’on va s’intéresser à la vente d’un joueur de l’ASM, si le chiffre est impair on s’occupe de recruter un élément.

S’en suit un deuxième lancer,

Si le 1 tombe : le joueur concerné sera un gardien.

Si le 2 tombe : On s’intéressera au cas d’un défenseur.

Si le 3 ou le 4 tombe: un milieu récupérateur est vendu ou acheté.

le 5: un attaquant.

le 6: on incorpore ou on vire un membre du staff

le 7: on s’occupe des milieux offensifs.

Il est à noter que l’on peut incorporer dans notre effectif plusieurs membres de même qualification, ainsi l’an passé 3 milieux défensifs étaient arrivés. De même la vente des joueurs par poste n’est pas soumis à une quelconque vérification des stocks disponibles, on peut laisser partir 4 membres à vocation défensive en 1 mois. Lorsque l’on doit se séparer d’un joueur de l’équipe, on privilégiera celui dont la valeur marchande est la plus élevée tandis que pour les achats nous prendrons ceux qui ont une valeur d’achat faible, bien évidemment.
Dans staff, il est bon à noter que le départ du président n’est pas envisagé dans ce jeu mais il est possible de recruter plusieurs directeurs de recrutement, il suffira de donner une promotion à l’ancien titulaire du poste (n’est ce pas monsieur Brianti?)…

Ainsi, à propos de Gaël Givet, voilà ce qui a pu se passer.

Le directeur des dés étant parti à Bora Bora pour un séjour estival de 3 mois (à 15.000 € net par mois, il peut se le permettre), c’est Gérard Brianti qui a occupé la haute fonction de lanceur de dés.
Le chiffre obtenu a donc été pair (de source sure, les dés de Brianti sont légèrement différents, ne comportant que des chiffres pairs … et un double zéro). Ce sera donc une vente.
Les yeux crépitant, le directeur de tout prit son autre dé (normal apparemment celui là) et c’est le 2 qui est tombé. Ce sera un défenseur.

Selon les lois du jeu de dés à la monégasque, c’est donc la plus forte valeur marchande jouant en défense qui s’en est allé. A savoir le vice champion du monde, vice champion d’Europe, vice champion de France Gaël Givet …
Et tant pis si cela faisait plus de 10 ans qu’il était à l’ASMonaco, ce genre de détail n’est pas à prendre en compte, selon bien sur les lois du jeu de dés …

Cela dit, une source nous a rapporté comme quoi Marc Keller aurai chippé les dés de son tout jeune fils, et qu’il aimerait jouer lui aussi …