[Nice-Monaco] Multiplexe live mousquetaires

Comme chaque année, les mousquetaires ont surmonté les difficultés pour se rendre au Stade du Ray, par le truchement du bruyant, mais pratique bus affrété par le CSM. Et encore une fois, il s’en est passé des choses dans une rencontre comme seuls les Niçois sont capables de nous offrir.

Départ du bus depuis le Stade Louis 2. Passé la frontière, la section « Bulls » à l’arrière du bus s’échauffe. La voix est mal assurée, sautante, rauque…

Whisky 1-0 Bulls

Le chauffeur du bus, dans un grand élan de générosité, lance son carrosse de métal sur la voie de sortie Nice Est (rappel pour le chaland : le Ray, c’est la sortie d’après, Nice nord…). Au dernier moment, il effectue un grand braquage pour se remettre dans le droit chemin.

Pastis 1-0 Chauffeur

Une fois rentré dans le stade, nous tombons sur la grande bâche de la BSN, masquant la misère des ruines de ce stade, sur laquelle est écrit : « Justice pour interdit de stade les Ultras »

Langue Française 0-1 BSN

Tududututudutun !

À peine nous avons remis notre cerveau en marche et déchiffré l’énigme de la bâche de la BSN, que Nené se fait bousculer dans la surface. L’arbitre accorde un pénalty sympa, bien que mérité.

Nice 0-1 Monaco

Nous restons au stade du Ray, parce que la rencontre s’emballe. Traoré fait du Traoré, à savoir un grand ballon balancé devant. Park s’arrache, et remet de la tête proprement à Gudjohnsen, qui en une touche dévie pour Coutadeur. La dernière recrue monégasque fixe son défenseur du regard, et en une touche, lance Alonso. Quatre passes d’affilée, en une touche de balle, on n’a pas vu ça depuis un bon nombre de saisons messieurs dames !

Lacombe 1-0 Ricardo

Tududututudutun !

Suite de l’action précédente. Lancée comme une bombe par Coutadeur, Alonso fusille Ospina et double la mise !

Nice 0-2 Monaco

Suite à ce second but, le maigre public niçois se met à réagir, mais de l’unique façon qu’il connaît : sifflement et bordée d’insultes… contre les joueurs à diagonale, et contre les supporters monégasques. Et alors que les niçois avancent des doigts bien hauts tendus vers notre tribune, nous nous contentons de leur faire coucou les p’tits gars… De leur faire coucou…

Munegu 1-0 Mentalita  nissarda

Monaco procède désormais en contre, face à une équipe niçoise déconfite. Sur l’un d’entre eux, Park est lancé plein axe, et dévie au dernier moment le ballon, avant de se faire doublement percuter par Apam et Ospina. La gonfle va mourir à quelques centimètres du poteau droit des Aiglons, pendant qu’Ospina agonise.

Colombie 0-1 Corée

Tududututudutun !

Dédoublement des Niçois sur le côté droit de la défense monégasque, ce qui met au supplice Adriano. Paisley balance un bon centre, que Rémy, en guerrier, coupe entre Edouardo Costa et Puygrenier. Ruffier ne peut rien faire.

Nice 1-2 Monaco

Gudjohnsen encore trop juste (bien qu’impliqué dans le second but monégasque), est remplacé à la mi-temps par NKoulou, qui se positionne à la récupération aux côtés d’Edouardo Costa. Coutadeur monte d’un petit cran, pour assurer le pressing et aider à la relance. Ce rééquilibrage sera en grande partie à l’origine de la main mise des Monégasques sur la seconde mi-temps (après avoir été balloté en première). Là encore, des changements tactiques efficaces et à bon escient, on n’a pas vu ça depuis un bon nombre de saisons messieurs dames !

Lacombe 2-0 Ricardo

À noter que les supporters niçois disputent de nombreux matchs en simultanée ce soir. Désertant leur tribune latérale, ils se sont réfugiés en tribune honneur. Placés derrière le banc monégasque, ils s’en sont pris à Nimani, de par des insultes racistes.

Intelligence et respect 0-1 Supporters Niçois

Tududututudutun !

Les Monégasques interceptent un nouveau ballon, et partent en contre. Alonso décale Park, et plonge au second poteau. Parque contrôle, et centre en profondeur pour Alonso, qui d’une astucieuse tête lobée, bat Letizi.

Nice 1-3 Monaco

Le match touche à sa fin, et la défaite niçoise semble inéluctable. C’est alors que les supporters niçois se sont massés en bas des « loges » du stade du Ray, afin de montrer leur mécontentement envers leur président (à moins que ce soit pour conspuer Marc Keller, juste à ses cotés).

Intelligence et respect 0-2 Supporters Niçois

L’arbitre à la noix siffle la fin du match. Et alors qu’il a passé une mi-temps à se faire siffler et insulter, Ruffier se retourne et éructe sa joie dans la gueule du maigre public niçois derrière lui. Le chambrage est manifeste, et de bonne guerre.

Munegu 2-0 Mentalita  nissarda

Retour dans le bus. Les bulls à l’arrière chantent encore, et toujours les louanges de certains joueurs, qui ne les entendront jamais. La voix est fatiguée, et les chants partent un peu dans tous les sens…

Whisky 2-0 Bulls

PS : à noter que par souci de ne pas trop en faire dans tous les sens, nous n’avons pas retransmis une des rencontres de la soirée. En effet, votre serviteur, 14 jours après une opération des ligaments croisés du genou, s’est enfui de son centre de rééducation pour assister à cette rencontre au Ray. Le score est donc celui-ci :

Mal au genou 0-1 Jartagnan en béquilles.