Bonne Année 2012

En ce début janvier de l’an de grâce 2012, l’heure est propice aux bons vœux et aux souhaits en tous genres. Tradition bien française qui ne rime en fait pas à grand-chose, j’en veux pour preuve tous ces gens qui ont fait des souhaits les plus merveilleux possible concernant notre bon cheptel Monégasque à la même époque l’an passé, pour au final déboucher sur la pire année civile de l’histoire du club…

Mais bref, on va quand même le faire, parce ce que bon, sinon, ça va donner du grain à moudre à tous nos détracteurs, ceux qui pensent que l’on fait partie de l’axe du mal qui veut la peau du club uniquement parce qu’on voulait la peau des incompétents qui nous ont balancés en ligue 2. Et puis bon, c’est vrai qu’on souhaite du bien à notre cheptel.

Donc pour l’AS Monaco en 2012, nous leur souhaitons :

– l’intégrale Robocop en DVD pour Afolabi
– une réserve de dents de lait pour Hansson
– une blouse blanche neuve pour Kurzawa
– un nouveau club pour Dumont
– un filet et trois barres métalliques pour Makengo
– un moteur pour la pirogue de Vahirua
– Un stage Croix Rouge avec Adriana (ou José) pour Muratori
– Un ballon en mousse pour Helstad
– Le petit Ruffier pour les nuls, pour Carasso
– Une langue de bœuf pour nous changer de la langue de bois de Giuly
– Du roquefort, pour qu’il y ait au moins quelque chose de caractère chez Jean Petit
– Un four pour le petit Malcuit
– Un pass gratuit pour Eurodisney pour Tristan Dingo
– Une médaille commémorative « François Modesto » à l’attention de Malteser
– Une célébrité parce qu’on le Koné pas beaucoup Isaac (Ok, elle est facile celle-là aussi)
– Un ticket pour l’avant-première de « Bilbo le hobbit » pour Papys Mendy
– Un ticket de bus pour comme ça Yatabaré très très loin
– L’ouverture d’un Burger King à Menton, pour Fred Nimani
– Un maillot dédicassé d’Elia Legatti pour Senah Mango
– Du gel, du gel, et beaucoup de gel pour Marco Simone (si on ne la faisait pas, il aurait manqué quelque chose hein)
– le dictionnaire des Mousquetaires pour Rybolovlev

Mais aussi :

– Le retour de Perez, parce que ça manque définitivement de sang.
– Le retour de Flavio, parce que ça manque définitivement de classe à la Turbie.
– Le non-retour de Menez, parce que le mauvais gout, ça va une fois, pas deux.
– Une retraite pour Étienne Franzi, loin, très loin du foot.
– Un exil pour Aubéry, loin, très loin du foot.
– Un enfermement pour Bella, loin, très loin du foot.
– Un pèlerinage au Pérou pour Siri, loin, très loin du foot.
– Une allergie profonde et définitive du webmaster envers tout appareil électronique.
– Que les jardiniers du stade fassent une pelouse très haute pour excuser Hanson
– L’envol du court du potassium, afin que Rybolovlev ait tout plein d’argent de poche à dépenser chez nous

Mais surtout, nous leur souhaitons de revoir tout plein de spectateurs au Louis II, car on sait tous que cela obéit à l’équation suivante :
Nb de spectateur = qualité de jeu + beaucoup de victoires.
Ce qui au final, voudrait dire que les soirées au Louis 2 sont redevenues agréables à vivre sans avoir peur :
– à chaque ballon arrivant dans les pieds d’Hansson
– à chaque couverture d’Adriano
– dès qu’un adversaire déborde sur le côté de Marester
– dès qu’un tir adverse est cadré
– dès qu’Helstad fait un appel
– dès que Malonga est sur la feuille de match
– dès que Giuly fait une accélération
– etc etc…

Nous souhaitons grandement que notre cheptel Principautaire arrête de faire rire toute la France, par son fond de jeu, par les cagades de ses joueurs, par l’impuissance de son attaque, par l’incompétence de ses dirigeants, par la bêtise qui émane de chaque transfert, et de chaque décision de gestion. Nous souhaitons que les joueurs découvrent que le plaisir de gagner un match est plus grand que le plaisir d’encaisser le chèque en fin de mois, et que sans sacrifice, nulle victoire.
Nous souhaitons que l’arrivée de Rybolovlev marque enfin le tournant qu’aurait dû prendre l’ASM en juin 2004. Nous espérons fortement que ce virage soit pris à temps, même si la conjoncture nous laisse à penser qu’il est déjà trop tard…
Et que la coupe de France soit belle, car c’est la seule chose qui puisse encore nous faire rêver jusqu’en juin…

Bref, en espérant que vous souhaitiez tout cela aussi fort que nous, sinon on n’est pas dans la merde !