Le miracle de Boulogne sur mer

Et voilà, c’est la fin de la saison. Pour cette dernière journée, notre cheptel se déplaçait dans le Nord. A Boulogne sur Mer exactement. Avec un panel de blessés impressionnant, une motivation douteuse entrevue lors des derniers matchs, ce match n’annonçait rien de bon. Nan, sérieusement, elle annonçait une vraie purge. Et puis, la lumière est venue de Sainte Dévote, comme à l’accoutumé, avec un Subasic historique.

Pour ce dernier match, qui achève une saison riche en émotion, qui nous aura vus avoir un pied en nationale, puis 3 cheveux en ligue 1, quelques semaines plus tard, les mousquetaires ont décidé d’innover.

Dans ce stade de la Libération à l’ambiance dithyrambique, et au gradin digne de la grande époque de Furiani, les Mousquetaires sont venus, ils ont vu et ils ont filmu ! Oui, tu as bien lu. Notre premier compte rendu vidéo (une première sur le site) a été réalisé afin d’apprécier l’ambiance d’un déplacement made in Monaco.
Cette vidéo, en plus de mettre en avant le miracle de notre gardien croate, permet d’apprécier celles et ceux, qui depuis le mois de juillet 2011, suivent contre vents et marrées, notre cheptel adoré dans ces stades champêtres de la ligue 2.
La réputation des supporters du Louis II n’est pas la meilleure de France, mais, à l’extérieur, Journalistes et adversaires, saluent facilement cet engouement que nous avons pour nos couleurs.

Daghe Vous !

Sainte Dévote ayant choisit d’évincer François Joseph de la légende, nous vous remettons le but de notre gardien. Suba Suba, c’est lui, le gardien venu de Croatie !

Ceci était donc le dernier CR de notre première saison de ligue 2. Avec 13 points en Décembre, nous finissons l’année avec 52 points et une honorable 8ème place. La révolution russe est en marche. Et les espoirs d’une saison 2012-2013 placée sous le signe de la remontée, sont plus que fondés. Un passé de déprime, pour un avenir de prime, tel pourra être notre slogan l’année prochaine. Mais quand on aime, on ne compte pas …
Bonne vacances, et à l’année prochaine !