Le régime Dukanolovlev

Le dernier match contre l’infâme ennemi Niçois tout juste terminé que nous voilà déjà le pied au plancher et le cervelet au fond d’un godet de limoncello afin de tirer la quintessence des enseignements que nous avons pu avoir au court de ce match. Le régime du cheptel se passe pour l’instant bien, mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a encore du boulot !

Petit rappel des conclusions précédentes :

NB de joueurs préconisés par Ranieri : 25
NB de joueurs dans l’effectif à la reprise : 38

Les joueurs que l’on avait pointés sur le départ (-12) :
HELSTAD Thorstein
YATABARÉ Sambou
MALONGA Chris
DUMONT Stéphane
ADRIANO
AFOLABI Rabiu
CHABBERT Sébastien
NICULAE Daniel
NIMANI Frédéric
DIAZ Kévin
MALCUIT Kévin
MANGANI Thomas

Les joueurs à prêter (-5):

LABOR Jérémy
PHOJO Jérôme
ASSANA Aadil
L’HOSTIS Franck
MAKENGO Terence

Les joueurs à recruter (+4) :

La priorité : un arrière gauche.
Le confort : un gardien d’expérience en doublure (ou même un titulaire si on en croit certains éminents membres de la taverne). Et un autre buteur pour compenser une quelconque « méforme » de TOURE Ibrahima ou un passage à vide de GERMAIN Valère (encore bien jeune).
L’anticipation : un milieu droit, de suite si EYSSERIC Valentin est hors course, un peu plus tard pour pallier la retraite de GIULY Ludovic.

Ainsi, 38-12-5+4 = 25, comme le souhait de Ranieri.

Maintenant, faire cadrer les souhaits et les prévisions, c’est facile. Faire cadrer les prévisions avec la réalité, ça l’est beaucoup moins.

Ce que nous a déjà concocté la direction monégasque :

Les départs :

NICULAE Daniel
MANGANI Thomas
HELSTAD Thorstein
MAKENGO Terence
YATABARÉ Sambou
MALONGA Chris
L’HOSTIS Franck
GIULY Ludovic (en cours)
PINTEAUX Florian
KOMAN Vladimir

Soit 10 joueurs, dont trois prêts (MAKENGO Terence, MALONGA Chris et PINTEAUX Florian)
Sur ces 10 là, 3 départs seulement constituent des surprises : GIULY (sportivement, c’est une demi-surprise), PINTEAUX (pour son développement personnel et le maintien de la politique des jeunes, c’est pas vraiment étonnant) et surtout KOMAN auquel nous aurions volontiers laissé les clés du camion. Concernant GIULY, son départ n’est pas acté juridiquement parlant. Il fait encore parti des effectifs, et pourrait revenir, sur un malentendu. Maintenant, les signes du club sont tellement fort pour un départ que nous avons préféré le considérer en tant que tel.
Sur les 17 départs préconisés, un peu plus de la moitié du chemin a donc été réalisé, et pas non plus n’importe comment, ce qui est assez positif sur la façon de gérer la chose par nos dirigeants.
D’autant plus qu’en quantité, le recrutement actuel cadre avec ce que nous avons imaginé. Sauf que le profil des joueurs est un poil différent :

POULSEN Jakob a signé pour 3 saisons, milieu international danois, aperçu à l’Euro.
BAJRAMI Emir, milieu offensif suédois, lui aussi aperçu à l’Euro, a été prêté avec option d’achat.
NDINGA Delvin, numéro 6 (convoité par Lyon l’an dernier), a signé en provenance d’Auxerre (que l’on sauve quasiment de la banqueroute avec cette transaction).
RIBAS Sebastian, meilleur buteur de L2 il y a 2 saisons, a été prêté avec option d’achat.

Le milieu offensif pour remplacer GIULY, on l’a, en la présence de BAJRAMI, gaucher capable de jouer en fausse patte à droite, et dont la facilité technique lui permettra de permuter avec DIRAR et EYSSERIC sans problème.

L’attaquant, on l’a aussi. Et c’est pas n’importe qui, vu que c’est le meilleur buteur de L2 d’il y a 2 saisons. Le temps d’adaptation au championnat sera de zéro, et il est fort probable que GERMAIN devienne une doublure (vu son âge, ce n’est pas non plus trop gênant), voire même soit repositionné sur un coté (on ne sait jamais).

Ensuite, POULSEN a surement été recruté en vue du remplacement de KOMAN. C’est intelligemment fait, même si c’est un secteur de jeu où l’on bouchonne pas mal, d’autant plus avec l’arrivée de NDINGA. Sauf si, et les derniers matchs amicaux semblent me donner raison, Ranieri souhaiterait nous faire joueur soit en 433 (plus plausible), soit en 4231. Et là se posera un souci de rotation des attaquants (3 gars, 1 place), mais c’est plus un souci de riche qu’autre chose.

Pour le gardien, malgré que L’HOSTIS soit lui bel et bien parti, on a rien eu de très vibrant jusqu’à récemment, où est sorti du chapeau la venue du très expérimenté ROMA Flavio, bien connu de la maison pour avoir été en finale de ligue des champions avec le cheptel. Maintenant, c’est du très très vieux, et on a aucune garantie quand à ses performances si jamais SUBASIC venait à se blesser.

Le problème du latéral gauche semblerait enfin ne pas en être un, puisque KAGELMACHER, ou même ADRIANO semblent être les solutions proposées. Et ça expliquerait en partie pourquoi le club s’acharne à vouloir recruter CAPUANO, un jeune défenseur central italien.

Ainsi, toujours en appliquant notre très scientifique formule mathématique, on obtient : 38 (joueurs à la reprise) – 10 (joueurs partis) + 4 (recrues) = 32 joueurs. On a donc un différentiel de 7 joueurs à dégager d’ici la reprise.

Les charretiers potentiels :

DUMONT Stéphane
AFOLABI Rabiu
NIMANI Frédéric
DIAZ Kévin
MALCUIT Kévin
PHOJO Jérôme
ASSANA Aadil

Nous avons volontairement sorti CHABBERT Sébastien de la liste, il y retournera dès qu’un gardien supplémentaire sera recruté (ou pas). LABOR réintègre lui aussi l’effectif, suite au départ de PINTEAUX.

Une fois la charrette vidée, si on applique le 451 du dernier match amical, on obtiendrait ainsi les équipes suivantes :

SUBASIC Danijel
MARESTER Eric – RAGGI Andrea – WOLF Andreas – KAGELMACHER Gary
COULIBALY Gary – NDINGA Delvin
DIRAR Nabil – POULSEN Jakob – BAJRAMI Emir
TOURÉ Ibrahima

Avec en équipe Bis :

SOURZAC Martin
KURZAWA Layvin – ADRIANO – APPIAH Dennis – LABOR Jérémy
MENDY Nampalys – TZIOLIS Alexandros
GERMAIN Valère – EYSSERIC Valentin – DINGOME Tristan
RIBAS Sebastian

En bout de banc :

CHABBERT Sébastien
SALLI Edgar
BARAZITE Nacer

Suite au prochain épisode…