Munegu Fiction #Episode 1

unetour

Durant la trêve, nous avons retrouvé une vieille boule de cristal, dont les pouvoir magiques peuvent, selon l’étiquette collée en dessous, prédire l’avenir. Cependant, c’est pas marqué si l’avenir se trouve dans un univers parallèle, ou pas…

On est les champions

Que les supporters du Havre se félicitent sur quatre générations. Car les joueurs marine seront les seuls à battre Monaco en match officiel de la saison. Enchainant une impressionnante série sans défaite jusqu’à la fin de la saison, l’ASM écrabouille tout sur son passage, et s’octroie le titre de champion de France de Ligue 2 à 9 journées de la fin.
Touré termine meilleur buteur avec 35 réalisations, Germain s’octroyant quant à lui l’oscar du meilleur joueur de Ligue 2, avec 15 buts, et 15 passes décisives. Ranieri sera désigné meilleur entraineur, et Ocampos espoir de l’année.
En coupe de la ligue, Ranieri fait tourner. C’est l’équipe B qui va donc éliminer Valenciennes, puis écrabouiller Nice au stade du Ray, grâce à un Ribas en forme (3 buts, une passe décisive). Malheureusement, le club monégasque chutera aux penaltys contre le PSG en finale, après que l’arbitre a fait retirer trois fois Ibrahimovic, jusqu’à ce qu’il le rentre.
Le cheptel se rattrapera en Coupe de France. Avec quinze points d’avance au championnat, Ranieri fera tourner, et c’est la meilleure équipe possible qui ira défoncer, entre autres, Lyon, Marseille, et encore Nice au Ray. La finale se jouera là encore contre le PSG, auteur d’un parcours compliqué contre Raon l’étape, l’US Montagnarde, le FC Mulhouse et le Rapid de Menton. La finale sera superbe. Dans un stade entièrement acquis aux parisiens, les joueurs de la Principauté vont offrir une résistance héroïque, surtout après que Tzavellas fut expulsé pour avoir brisé la cheville de Menez et le tibia de Nené sur le même tacle. Puis à la 80e, Ocampos est rentré, et il a éclairé ce match. Parti de son camp, le génial Argentin a fumé toute la défense, avant d’offrir un caviar à Touré. Puis, d’une frappe de 35 mètres en pleine lucarne, il a scellé le score au début des arrêts de jeux.
Le lendemain, Léonardo sera retrouvé sur la Place de l’étoile, nu, couvert de cette simple pancarte : Mon Dieu, pourquoi ne m’a tu pas dit que je devais recruter Ocampos.

Et pendant ce temps là, les mousquetaires commandèrent sur Amazon une demi-tonne de mouchoirs, qu’ils livrèrent à tous leurs amis niçois, qui pleuraient à chaude larme leur chute en Ligue 2…

On est les dindons

Fin mai 2013, place d’armes à Monaco. Une odeur de charnier s’élève jusqu’au Palais Princier. Là où avant se trouvait le marché de la Condamine s’élèvent désormais des potences. Cela fait cinq jours que Ranieri, Barilaro, Wolf, Karlsen et Buisine pendouillent au bout d’une corde. Résultat direct de la réaction de Rybolovlev après la cinquième place de l’ASM au classement.
Après un début de saison en fanfare, le club de la Principauté a explosé en vol suite à la défaite au Havre. La défense reste faiblarde, d’autant plus que Ranieri s’entête à titulariser le mauvais Raggi. Kagelmacher plongera dans une déprime sans fond faute à son positionnement inadéquate sur le terrain, tandis que Tzavellas sera incarcéré après avoir tenté d’étrangler son entraineur.
Mais ce n’est pas le pire : Ibrahima Touré, parti début septembre pour jouer avec sa sélection, n’est jamais rentré, retenu en tant que prisonnier politique les PHRAKS, un groupe révolutionnaire local qui demande l’indexation du prix de la banane sur le cours du pétrole.
En lieu et place de Touré, c’est Sebastian Ribas qui devait normalement endosser le rôle du buteur providentiel. Malheureusement, le Canal Football Club diffusera une enquête exclusive qui révèlera que Ribas n’était pas celui qu’il prétendait être. En fait, son vrai nom était Bastian Sbari, pakistanais de nationalité, joueur à côté duquel Freddy Adu passerait pour un ballon d’or.
Avec le seul Nimani en pointe, avec une défense aux abois, et un milieu de terrain incapable de faire des passes à plus de trois mètres, le club de Ranieri sera éliminé par Valenciennes en coupe de la ligue, puis par Croix de Savoie en coupe de France. Une fin de saison à l’agonie verra le club finir à six points du podium, et donc de la montée en L2, provoquant ainsi la colère du patron…

Et pendant ce temps là, les mousquetaires sont allés demander à Renaud de faire la même chanson qu’Ingrid Betancourt, mais pour Touré. Malheureusement, ils ont cherché dans tous les fonds de bouteilles, mais n’ont jamais trouvé le chanteur…

à suivre …

3 commentaires

Les commentaires sont fermés.