Monaco-Chateauroux : le tweetlive

Ce match là rentre dans la longue catégorie des matchs que le championnat de France peut nous proposer. Une équipe visiteuse venue avec l’autobus devant ses cages, et une équipe à domicile timide, qui ne s’est lâché que lors de la dernière demi-heure. Ca donne un match frustrant, à sens unique (60% de possession pour l’ASM, 25 tirs à 7, 3 poteaux…), où Monaco a poussé, a eu une valise d’occasions, mais qui à l’image de Germain en fin de match, a bouffé la feuille. Seul point positif, Ocampos a encore fait une bien belle entrée. Maintenant, ça serait bien que Ste Dévote rentre de vacances elle aussi …
































Pour voir l’intégralité du Tweetlive, suit le petit oiseau bleu : Tweetlive