Niort-Monaco : le tweetlive

Les matchs s’enchainent, et les mots nous manquent. Face à un adversaire d’un calibre nettement inférieur, le cheptel n’est toujours parvenu à s’imposer. Après une heure de jeu insipide, et un poteau de Dirar, se sont même les Niortais qui ont ouvert le score, sur une de leurs rares actions dangereuses. Une expulsion adverse et un tour de Touré à la dernière seconde ont permis au cheptel de sauver ce qui pouvait encore l’être. Mais nous ne pouvons pas nous satisfaire de ce piètre résultat, et surtout de ce contenu très moyen. En face, il y avait une équipe qui lutte pour ne pas descendre. Et ce qu’à proposé le cheptel ce soir est tout, sauf le match d’une équipe qui prétend jouer en L1 l’an prochain…