Les trophées mousquetaires 2012/2013 : Le Ballon d’oxygène

Le second trophée des mousquetaire, distribué au crépuscule de cette saison 2012-2013, récompense ceux sans qui nous ne serions pas là. Cette expérience irremplaçable, cet âge avancé, ces rides irrémédiables, ce poivre, et ce sel… Et dans une équipe reconstruite avec le ciment de la Gambardella 2011, nos vieux ont eu une vraie importance, même si au final, c’est le coeur qui a parlé.

088

Le ballon d’oxygène (le meilleur vieux)
Parce que pour entourer la jeune garde monégasque, il a fallu un certain nombre de « vieux » dont l’âge canonique est aussi long que leur souffle est court.

Les résultats :

Flavio ROMA 42%
Andreas WOLF 37%
Pereira da Silva ADRIANO 18%
Stéphane DUMONT 3%

L’analyse du vote :

La logique sportive aurait voulu que Wolf s’impose, tant il a été primordial en défense central durant une grosse moitié de saison. Et c’est pour cela que le score fut longtemps serré entre le capitaine Allemand et l’emblématique italien. Mais comme lors du dernier match à Tours, Wolf a du céder son brassard à Roma, à qui il n’aura fallut que 45min de jeu pour gagner un titre, montrant par la même que le coeur a toujours raison.

La fiche du vainqueur :

Roma

Bio express : Titulaire lors du dernier titre, titulaire face à Madrid, La Corogne, Chelsea, gardien du temple lors des plus grandes heures de gloires du cheptel, il n’est parti que pour laisser sa place à un immense Stéphane Ruffier. Un titre de champion d’Italie plus tard, il est revenu par la grande porte aider le club monégasque dans sa quête des sommets.
Son image chez les fans : Digne successeur de Jean-Luc Ettori.
Son image chez les détracteurs : Remplaçant incapable de passer devant Martin Sourzac.
Geste technique favori : L’arrêt réflexe sur sa ligne alors que l’attaquant partait déjà pour célébrer son but.
Geste technique honni : La sortie aérienne pleine de classe qui finit par un dégagement casquette rétro-banane.
Reconversion souhaitable : Entraineur des gardiens avec Dédé Amitrano.
Reconversion à éviter : Titulaire avec Monaco en Ligue des champions en 2014.

Bonus explicatif : son but entrée en jeu face à Tours