Monaco-Tottenham : picin manita, façun munegascu

Alors certes ce Tottenham là n’était qu’un herzatz d’équipe, un peu cuite, en pleine préparation, sans ses meilleurs joueurs, notamment Adebayor, Paulinho, Soldado, voire Bale, toujours en pleine négociation pour nous faire croire qu’il vaut plus que Ronaldo et MBokani réunit. Mais quand même, se farcir un club régulièrement européen sortant d’un des championnats les plus huppés d’Europe, la référence est notable.
Les mousquetaires en ont même profité pour parfaire leurs réglages, et reprendre leurs marques dans un Louis II baigné de soleil.

https://twitter.com/TheMonegasque/status/363706982336700416