Une bonne année capillaire !

Salut les p’tits citrons, c’est Manu. Manu Flacdo, la perruque du mercato

Déjà, en tant que twittos pratiquement professionnel, je ne peux pas ne pas parler du buzz du moment sur Twitter. Le geste d’Anelka, celui qui a fait couler autant d’encre, je ne pouvais que le saluer. Dont acte.

Ensuite, voilà la fin de l’année qui pointe le bout de son nez. Une année pleine pour moi, avec un changement de club l’hiver dernier, puis une montée en L1, un titre de champion de L2, et un passage d’un mois en tête du classement des buteurs.

Le réveillon fut évidemment nappé de citron, logique. Je n’ai par contre pas fait de pari stupide concernant ma future coupe de cheveux. J’aurai peut-être dû. Par contre, pour prouver à tout le monde que je suis resté sobre et sage, surtout au Mister Coach qui nous avait bien mis en garde avant de partir, j’ai balancé un bon voeu collectif sur Twitter avec tout plein de chiffres. Si ça, ce n’est pas la preuve d’une grande maitrise du citron !

Qui dit 1er janvier dit ouverture de la période de transfert, dit aussi grand défilé pendant un mois d’infos sans queue, ni tête. Le mercato d’hiver, c’est un peu la fashion Week des rumeurs bidon et des infos sans fondement. Chaque journal se pare de ses plus beaux atours pour vendre du vent à tous ces gens…
Enfin bon, celle-là d’info, c’est pas du vent, c’est solide, comme du béton, comme le coup de trique qu’on a pris dans la tête avant de partir en vacances…

Autre info vraie, mais qui ne sert quand même à rien, ce n’est la retraite de Jérôme Rothen. Un gars qui a joué la ligue des champions avec l’ASMonaco, ça se respecte quand même… ou pas.

Mercato toujours (promis, je vais bientôt parler du match de coupe de France), le président des bonbons à Rybo serait sur un grand attaquant de plus pour compléter l’effectif. Je veux bien que le petit Martial soit un peu blessé jusqu’à longtemps, et que Valère galère, mais quand même, je suis là moi. Un grand attaquant, ça veut dire que ma place de titulaire numéro 2 va se transformer en remplaçant numéro 3. Ça sent un peu le citron pourri ça …
Puis j’ai compris que de « grand attaquant », ils voulaient dire « un type qui dépasse les deux mètres sans tricher avec les cheveux. »

Autre info mercato pour nous, la presse balance que l’ASM veut une défense qui ressemble à quelque chose (promis, je vais très vite parler du calembour à Vannes). Donc on va prendre Lescott, l’anglais. Parfois, je me demande si les journalistes ne le font pas carrément exprès d’écrire n’importe quoi …

Au final, elle a signé chez nous la grande saucisse (promis, c’est la dernière avant le match de coupe de France). Aussi mal coiffé que Touré, l’ancien numéro 1 qui est parti cet été, je ne sais absolument pas pourquoi on l’a recruté celui-là. Surtout qu’on semble apparemment enclin à le prêter dans un club anglais, chez les ânes de l’ouest… Une saucisse, des ânes, tout se tient !

Donc voilà, et ce n’est que la première semaine du mercato. Qu’est ce que ça va être la suite ?
Déjà, on a joué un match à Vannes. On a gagné, mais je n’ai pas marqué. Une air-reprise, une reprise qui monte en l’air, et puis c’est tout. Pas un match pour moi qui disait. Mais plus le temps passe, et plus je me demande quoi ce que c’est véritablement, un match pour moi ?

Allez, je dois y aller, car vendredi, on joue déjà à Montpellier.

Ciao mes petits citrons !