Avanti Toulouse-Monaco

Ce weekend, le cheptel se déplace à Toulouse pour y rencontrer l’autre équipe de la ville rose, celle qui ne joue pas avec un ballon ovale, et qui n’a pas un palmarès long comme le bras. Cela dit, au match aller, on a vu que les différences s’arrêtent là, car les Toulousains sont venu au Louis II avec un pack de 11 gars dans la surface, en formation serrée, avec la farouche volonté de plaquer tous joueurs en rouge et blanc, surtout s’il a les cheveux longs et un dangereux numéro 9 sur le dos.
Bref, une vrai purge, qui risque de se reproduire à l’identique dimanche, bien que Toulouse soit privé de pilier défensif, ils ont aussi leur seul joueur de ballon qui sera sur le banc. Bref, on va en chier des ronds de chapeaux !

Le score précédent :

Monaco – Toulouse : 0-0

L’humeur du match aller :

106

Ce qui va changer :

James Rodriguez : L’artiste colombien était dans une forme hyper moyenne au match aller, et en plus, il était sur le banc. Cette fois ci, c’est en tant que sur-homme en forme qu’il se présente au pays des saucisses, avec le statut de sauveur de la nation, en attendant que Radamel Falcao retrouve le tigre qui est en lui.

L’adversaire à surveiller : 

Etienne Didot : Parce qu’il n’a pas le profil pour faire parti de cette équipe de rugby. Petit, chétif, chouinard, un peu tapineur sur les bords, s’il est là depuis si longtemps, c’est qu’il a un secret, et ça risque de pas être très joli joli pour l’adversaire…

Les archives des mousquetaires :

Toulouse est une rencontre qui frise souvent avec le paranormal. La preuve, avec un match au Louis II qui va rester dans les mémoires pendant un très long moment, pour sûr : CR spécial Soirée de l’étrange