[CDF – Chasselay-Monaco] La #TeamMousk au rapport

Pas de mauvaise blague à Vannes, mais une très mauvaise histoire à Gerland pour ce match contre l’Olympique Giuly Mont d’or. La magie de la coupe de France a encore frappé, et va probablement foutre en l’air la suite de notre saison, et peut être aussi la Coupe du Monde au brésil…
Et pourtant, il ne s’est pas passé grand chose pendant 25 minutes, si bien que la #TeamMousk s’est pratiquement endormie jusqu’au but du Tigre Falcao, suite à un corner à deux, et une déviation de Valère Germain. Puis, c’est le drame. Après un contrôle magique comme il en avait pas encore fait de la sorte de la saison, Falcao est défoncé en pleine surface par un joueur en jaune. Le tacle est par derrière, le tibia de l’adversaire chope le Tigre juste en dessous du genou. Fin du game pour le Tigre, et probablement plus, beaucoup… Evidemment, l’arbitre ne va rien siffler, ce qui va enflammer la #TeamMousk et déchainer une sourde colère où vont se mêler le KGB, les Farcs, et une incroyable violence à l’encontre de ces amateurs destructeurs (je veux parler des arbitres, évidemment).
Le reste virera à l’anecdote, Manu Rivière va planter deux buts afin de maintenir la tête des amateurs sous l’eau jusqu’à ce qu’ils arrêtent de faire des bulles. YFC étalera tout son génie en ratant un but tout fait, offert sur un plateau par Manu Rivière. Mais le mal était malheureusement déjà fait. Ce soir, nous savons que notre saison a prit un grand coup derrière la tête. Mais au delà de l’égoïsme primaire de munegu dépité, nous pensons aussi au peuple Colombien qui perd à cause du croche patte mal contrôlé d’un mulet, son idole, son leader, sa star à l’aube d’une coupe du Monde quasiment à domicile…

https://twitter.com/L_Fevle/status/426030221800636416