[Monaco-Reims] La #TeamMousk au rapport

Ya bon banania ! L’ensemble de la #TeamMousk craignait méchamment cette rencontre contre Reims, et elle avait bien raison. Le #FreekyVendredi n’est pas du gout de tous (aucune victoire, et que des matchs assez vilains en plus), et puis en face, c’est un peu notre bête noire, les champomy, seule équipe à nous avoir battu cette année en coupe de la ligue, c’est dire !
Et on peut dire qu’on en a chier des ronds de chapeau durant toute la rencontre. Après un excellent départ et un but d’El Tigrou sur corner, le cheptel va se la couler douce pendant le reste de la mi-temps, jouant sur ses forces, attendant le contre fatidique pour doubler la mise, qui ne viendra pas.
Puis en seconde mi-temps, ils vont même laisser leurs crampons aux vestiaires, histoire de jouer en tongues, peut-être pour équilibrer les débats. Abidal va se rappeler aux doux souvenirs des supporters, et nous montrer pourquoi Isimat était titulaire au dernier match, et Reims égalise.
Ste Dévote fera un premier passage au dessus du Louis II, le temps de permettre à Toulalan de marquer. Puis c’est Subasic qui va remettre les idées en place à tout le monde, en rappelant pourquoi on a recruté Roméro en début de saison. Reims égalise sur deux boulettes.
Mais Ste Dévote refera un passage au Louis II, et Kurzawa, à l’ultime minute, va permettre au cheptel de l’emporter, brisant ainsi la malédiction du vendredi… Ouf !

https://twitter.com/JrmyToulalan/status/436954417062215680