Avanti Monaco-Nantes

Un duel de promus. Oui messieurs dames, ce match n’est plus, ni moins, qu’un duel de promus. Quand on voit la gueule des deux palmarès respectifs, on a du mal à y croire. Et c’est encore plus flagrant quand on regarde le classement de l’ASMonaco, avec son rythme de points d’un futur champion de France.

Le score précédent :

Nantes – Monaco : 0-1

L’humeur du match aller :

133

Ce qui va changer :

Nantes est en roue libre : Lors du match aller, les Nantais étaient sur une bonne dynamique, avec une place dans le haut du tableau et sortait d’une série de bons résultats. Monaco venait d’enchainer sa pire séquence de la saison, avec une défaite à Lille et un nul contre Evian, et se devait de relever la tête. Cette fois ci, c’est pareil, l’ASM vient d’enchainer un nul et une défaite, et se doit de gagner au risque d’avoir une fin de saison compliquée. Par contre, Nantes a sombré corps et âme depuis le match aller. Et s’ils n’ont plus rien à gagner, ils n’ont plus grand chose à perdre non plus. Gare donc à une équipe libérée de toute pression…

L’adversaire à surveiller : 

Serge Gakpé : On dit pas ça uniquement parce qu’il vient de chez nous (c’est aussi valable pour Olivier Veigneau), mais parce que généralement, les anciens aiment bien nous planter des banderilles en travers de la gueule. Tiens, par exemple Mongongu le weekend dernier, il s’est pas gêné… Gaffe alors…

Les archives des mousquetaires :

Pas d’archive, mais l’interview du très important futur président de la république, ancien Nantais de surcroit, Jérémy Toulalan : Toulalan, président