[Ajaccio-Monaco] La #TeamMousk au rapport

Une main, et neuf petits doigts… Voilà ce que nous avons désormais sur la seconde place du championnat. Alors que le PSG peut bientôt être sacré champion, le cheptel a quand à lui quasiment assuré sa place en Ligue des champions l’an prochain.
Et pourtant, c’était loin d’être gagné à Ajaccion, car le cheptel a été un peu en dessous de tout en première mi-temps. Pas de jeu, pas de rythme, pas d’occasions de but, rien, que dalle, un néant footballistique malheureusement peu étonnant vu la conjoncture.
Puis, un homme a tout changé en seconde mi-temps. Deux en fait. Le premier, et pas le moindre, Dimitar Berbatov, va ouvrir le score de la nuque, sans sauter, sur un coup de pied arrêté. Puis, il va doubler la mise, toujours en marchant, sur une passe lumineuse de James, qui a un peu retrouvé son sens du jeu durant cette seconde période. Et avec un James inspiré et précis, ça change beaucoup de choses.
Le but des Corses sera presque anecdotique, car l’ASM va dérouler ensuite. Kondogbia va tripler la mise, après un super jeu à deux Berbatov-James. « Coin-coin » Ocampos se chargera de clore la marque après un bon centre de Nabil Dirar.
Le cheptel joue mal, je cheptel marche, mais le cheptel gagne, et le cheptel va atteindre ses objectif.

https://twitter.com/NatashaL_ASM/status/460094624011649024