Avanti Ajaccio-Monaco

210Ah, la Corse… Terre sauvage, insoumise, où le saucisson d’âne est élevé au rang d’art culinaire, et où le tacle au niveau des oreilles est réglementaire. Terre de football aussi, où les clubs montent et descendent de leurs divisions respectives au rythme d’un par an, quasiment. Terre bucolique, où stade et plage sont si proche, où le traditionnel bus de supporter est remisé au garage, au profit d’un bateau somme toute plus sympathique. Terre où notre vaillant cheptel se rend ce samedi afin de mettre définitivement la main sur la seconde place, et la Ligue des champions.

Le score précédent :

Monaco-Ajaccio : 1-0 (Rivière)

L’humeur du match aller :

Ce qui va changer :

Ajaccio est en L2 : Le match aller fut une purge, avec 11 ajacciens dans leur propre surface croyant dur comme fer qu’un point, c’était mieux que rien. Mais Manu Rivière est passé par là, et d’un but improbable, a enlevé ce petit point que les Corses voulaient de haute lutte. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et les Corses ont officialisé leur descente dès le weekend dernier. Décomplexé, sans pression du résultat, le match sera certainement bien moins fermé, ce qui pourrait être à notre avantage. Ou pas.

L’adversaire à surveiller : 

Memo Ochoa : L’excellent gardien mexicain de l’ACA a longtemps, très longtemps retardé l’échéance pour les Corses. Seul joueur à son vrai niveau, il est capable de tout arrêter dans un grand soir. Le duel face à Berbatov s’annonce savoureux.

Les archives des mousquetaires :

Le match aller a donné lieu à une vrai bataille de tranchés. Ca tombe bien, nous avions à l’époque raconté ce match avec des bulles : Monaco-Ajaccio, le dubilive