Avanti Valenciennes-Monaco

Vive les vacances. Ok, on se répète depuis la fin du match précédent, mais autant vous prévenir tout de suite : avec plus rien à perdre, ni à gagner, le cheptel va jouer en super roue libre, et Ranieri va lancer dans le grand bain les porteurs d’eau, les titulaires habituels étant pour la plupart déjà l’esprit à l’envers de l’autre coté du globe à danser la samba. Et comme de l’autre coté, Valenciennes a déjà validé son statut de dauphin au classement à l’envers, ça devrait normalement donner un grand match plein de vide

Le score précédent :

Monaco : 1-2 (James)

L’humeur du match aller :

Ce qui va changer :

La pression n’est plus là : Et ça va changer beaucoup de chose. Il n’y aura plus la pression du résultat et de la survie qui fera jouer les nordistes à 14 dans leur propre surface. Il n’y aura plus cette pression de la victoire obligatoire qui tend les muscles et rend maladroit les meilleurs d’entre nous, forçant même notre capitaine a basculer du coté obscur en scorant un but gag contre son camps, qui précipitera la première (et seule) défaite à domicile de la saison.

L’adversaire à surveiller : 

Gary Kagelmacher : A peine prêté la haut, et déjà indispensable, voire même capitaine, l’uruguayen classieux qui jouait latéral droit chez nous l’an dernier est un titulaire à part entière à Valenciennes, dans l’axe. Et nul doute qu’il voudra briller une derniere fois en Ligue 1 à domicile, avant de quitter le nord pour des cieux moins relégués.

Les archives des mousquetaires :

Pas grand chose à se mettre sous la dent contre cet adversaire il est vrai fort anonyme. On a quand même longuement hésité à vous remettre le CR du match aller, qui était une purge dégueulasse saupoudré d’une parodie d’arbitrage maison nordiste : Monaco-VA : la #TeamMousk au rapport