L’histoire sans fin ?

Salut, c’est Manu. Manu Flacdo, le numérobis passé numéro un avant de devenir une belle valeur marchande…

Merci à celles et ceux qui viennent sur mon compte Twitter pour prendre de mes nouvelles, malgrés que la saison soit terminée. Pour ma part, je fais du jet ski chez moi, dans les iles, et je me matte quelques matchs de la coupe du monde, quand j’ai le temps.
Mais je garde quand même un oeil attentif à ce qui se passe en Europe et en Principauté, car la star du mercato monégasque, dans le sens des départs, c’est clairement bibi.

J’ai beaucoup déprimé en cette fin de saison. Pas beaucoup de temps de jeu, un petit but en trois mois, Valou « frappe molle » et Dimi « Slof Motion » qui me passent devant dans la hiérarchie. Bref, rien de bien génial.

Mais après une grosse semaine dans mes îles à boire du citron, j’ai relativisé. C’est ma meilleure saison dans l’élite, quoi qu’on en dise. J’avais Radamel Falcao comme partenaire et concurrent principal, et je termine goléador de l’équipe.

D’ailleurs, pour ne pas rester sur « l’échec » de cette fin de saison fort moyenne, j’ai déjà tout plein de projets, dont certains avec mon meilleur pote monégasque.

Cela dit, je pense quand même sérieusement à mon avenir. Certes, j’ai des touches avec l’Angleterre, mais j’espère aussi rester en France, terre d’égalité où n’importe qui peut devenir une star du jour au lendemain.

J’étudie donc toutes les pistes, même celles qui mènent dans des endroits aussi inopinées que fort peu à propos.

La seule chose qui m’attriste le plus, c’est que si je quitte le cheptel, je vais être obligé de fermer mon compte twitter et de clôturer cette belle rubrique…

Enfin, on en est pas encore là, et je compte bien faire mon jubilé twitero-mousquetaires avant de partir !

Daghe vous, et encore merci pour tout

Manu Flac’

Une réflexion sur “L’histoire sans fin ?

  1. Pingback: La revue du dimanche | Jartagnan.com

Les commentaires sont fermés.