Les trophées mousquetaires : Le ballon d’oxygène

Nous y voilà. Après une longue saison pleine de promesses, de victoires et de joies, il est temps de faire la revue des troupes, et de distribuer médailles et taloches. A partir donc d’aujourd’hui jusqu’au début du mois de juillet vont se dérouler les « trophées » des mousquetaires qui récompensera le meilleur du meilleur du cheptel. Au menu, la présentation de chacun des protagonistes, puis les votes, puis une longue attente avant le feu d’artifice final et les résultats…
Aujourd’hui, présentation du Ballon d’oxygène 2014

TropheeOxy

Quoi que c’est ? Le ballon d’Oxygène (le meilleur vieux)

Parce que le cheptel monégasque, se sont des « stars » achetées à prix d’or, des jeunes pousses qui montent, et pour encadrer tout ça, un certain nombre de « vieilles carnes » dont l’âge canonique est aussi long que leur souffle est court. A vous de désigner celui dont l’importance fut prépondérante dans la réussite du cheptel cette saison.

Les candidats

Eric Abidal
Abidal-contraint-au-depart_article_hover_preview

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Pour la même raison que nous l’avons recruté l’été dernier : parce que nous avions foi en lui, pour tout ce qu’il a fait, pour tout ce qu’il a apporté, pour tout ce qu’il représente, sa lutte, son palmarès… Capitaine du vaisseau monégasque leader du championnat en Août, il s’est petit à petit éteint, au retour d’un voyage en sélection qui était peut être de trop.

Point fort

Une technique au dessus de 80% des joueurs de L1, un sens du foot et un palmarès unique.

Point faible

Comparativement à Carvalho, son âge l’a un peu trop vite rattrapé.

Sa punchline

« Un capitaine en qui toute la Principauté avait la foi »

 

Ricardo Carvalho
64393

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Parce qu’on ne l’attendait pas. Au départ, faire signer Carvalho était une façon de faciliter les arrivées de Moutinho, James et les autres. Au final, c’est le seul qui a donné satisfaction de la première à la dernière seconde de la saison. Les autres ont eu leurs hauts et leurs bas, notamment faute à la coupe du monde qui arrivait, lui n’a rien lâché. Un monstre défensif, un orfèvre du placement, un esthète du tacle glissé. Un artiste de la défense, tout simplement.

Point fort

Il court pas très vite, mais son âge ne l’a jamais rattrapé.

Point faible

Titulaire au FC Porto qui nous en a collé 3 en finale de Ligue des champions… Il y a de choses qu’on ne pardonne pas.

Sa punchline

« J’ai joué à Porto, au Real, à Chelsea, et rien de tout ça ne vous prépare à un déplacement à Guingamp »

 

Dimitar Berbatov
1314_L1_Monaco_Berbatov

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Parce qu’il a la classe ! Tout simplement. Qu’il marque hors-jeu ou pas, qu’il mette un pointu ou un lob subtil, qu’il fasse un contrôle au millimètre ou une ouverture somptueuse, il a la classe. Simple remplaçant numérique de Falcao, il a au final fait bien mieux que le Colombien sur un laps de temps plus court. La classe, oui, tout simplement.

Point fort

Il a battu à lui tout seul l’OGCNice… Deux fois.

Point faible

Les adeptes du jeu en mouvement pleurent depuis fin janvier.

Sa punchline

« Keep calm, and give the ball to Dimitar »

 

Rendez-vous le 26 juin prochain pour procéder aux votes !

Une réflexion sur “Les trophées mousquetaires : Le ballon d’oxygène

  1. Pingback: Les trophées mousquetaires : à vous de voter ! | ASMousquetaires

Les commentaires sont fermés.