Les trophées mousquetaires : Le ballon de baudruche

Nous y voilà. Après une longue saison pleine de promesses, de victoires et de joies, il est temps de faire la revue des troupes, et de distribuer médailles et taloches. A partir donc d’aujourd’hui jusqu’au début du mois de juillet vont se dérouler les « trophées » des mousquetaires qui récompensera le meilleur du meilleur du cheptel. Au menu, la présentation de chacun des protagonistes, puis les votes, puis une longue attente avant le feu d’artifice final et les résultats…
Aujourd’hui, présentation du Ballon de baudruche 2014

TropheeBaudruche

Quoi que c’est ? Le ballon de baudruche

Parce que l’été dernier, ils étaient gonflés à bloc. Parce que quand ils ont commencé, on en a espéré des monts, des merveilles, ou même un tout petit peu plus que le minimum. On y a même cru, un temps, puis ils se sont dégonflés dans un vacarme de flatulences assez ragoutant. C’est à toi désormais qui incombe la dure tache de désigner la plus grosse déception du cheptel…

Les candidats

Joao Moutinho
63312

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Parce qu’il est en quelques sortes notre veau d’or. Inclus pour un sacré nombre de millions d’Euros dans le package qui a fit venir James Rodriguez à Monaco, le stratège lusitanien nous aura fait espérer tout au long de la saison, avant de nous résigner à devoir attendre l’an prochain. Enorme en préparation, très bon jusqu’à la qualification du Portugal à la Coupe du Monde, il s’est ensuite doucement éteint, n’assurant pas plus que le minimum pour être bien frais en arrivant au Brésil.

Point fort

Il vient d’entre prendre 4 avec le Portugal cette semaine.

Point faible

Quand tu fais des passes à Cristiano Ronaldo, tu as plus de chances qu’elles finissent par un but qu’avec Rivière ou Germain.

Sa punchline

« Je suis venu à Monaco pour construire une grande équipe… »

 

Eric Abidal
Abidal-contraint-au-depart_article_hover_preview

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Parce qu’il a véritablement explosé en plein vol. Solide, précieux, classieux au mois d’aout, buteur contre son camps fébrile en décembre, la chute fut brutale pour le capitaine Monégasque. Faute à des sélections en équipe de France probablement en trop, faute à la cruelle réalité de la vie et de ses combats passés qui ont fini par venir à nouveau le hanter en cours de route. La suite de sa saison fut une longue traversée du désert.

Point fort

Avec les boulettes qu’il a accumulé en défense, il n’a pas pu cacher bien longtemps son explosion.

Point faible

Il traine quand même un sacré paquet de circonstances atténuantes.

Sa punchline

« Didier Deschamps n’aurai peut être pas dû avoir autant foi en mois dès le mois d’Aout…  »

 

Yannick Ferrerira-Carrasco
3180569595_1_10_tQzifkeN

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Il a commencé la saison en trombe, il l’a fini en guimauve. Star qui monte et qui explose tout sur son flan gauche, buteur, passeur, provocateur, il s’est ensuite blessé, et on n’a plus eu des nouvelles de lui que par la presse, suite à un renouvellement de contrat sans cesse refusé. Bilan, ses apparitions en 2014 ont été rares et pitoyables, et il est en tête de liste de la charrette pour le mercato cet été.

Point fort

Contrairement aux autres, il a lui même appuyé sur le bouton pour s’exploser en vol.

Point faible

La jeunesse excuse tellement de choses…

Sa punchline

« Je vise la coupe du Monde avec la Belgique »

 

Rendez-vous le 26 juin prochain pour procéder aux votes !

Une réflexion sur “Les trophées mousquetaires : Le ballon de baudruche

  1. Pingback: Les trophées mousquetaires : à vous de voter ! | ASMousquetaires

Les commentaires sont fermés.