Les trophées mousquetaires : Le Ballo(n)telli

Nous y voilà. Après une longue saison pleine de promesses, de victoires et de joies, il est temps de faire la revue des troupes, et de distribuer médailles et taloches. A partir donc d’aujourd’hui jusqu’au début du mois de juillet vont se dérouler les « trophées » des mousquetaires qui récompensera le meilleur du meilleur du cheptel. Au menu, la présentation de chacun des protagonistes, puis les votes, puis une longue attente avant le feu d’artifice final et les résultats…
Aujourd’hui, présentation du Ballo(n)telli 2014

TropheeBalo

Quoi que c’est ? Le Ballo(n)telli

Parce ces joueurs là en ont une bien grosse. Ego, belin, classe, coupe de cheveux, melon, qu’importe le terme et l’endroit, ils l’ont, et ça prend de la place. Et c’est pour leur rendre hommage qu’il vous appartient désormais de voter pour celui qui le plus gros…

Les candidats

Lucas OcamposCapture d’écran 2014-06-19 à 11.05.27

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Parce que lui aussi en a une très grosse. Une grosse tête de canard dès qu’il s’agit de parader sur les réseaux sociaux et d’afficher son amour pour sa dulcinée. Un grosse envie de bien faire sur le terrain, et une grosse capacité à ne pas savoir faire autre chose que de s’empaler comme un sourd sur la rugueuse défense adverse.

Point fort

Tous les utilisateurs d’Instagram le connaissent. Et ça en fait du monde.

Point faible

Sa femme, c’est quand même un sacré petit lot qui va attirer nombre de jalousies.

Sa punchline

« Ti amo… »

Dimitar Berbatov
1314_L1_Monaco_Berbatov

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Parce que lui aussi en as un très gros. Un gros talent, une grosse classe, et une grosse confiance en lui qui fait qu’il ne doute jamais. Il ne fait aucun effort, mais il le fait bien, avec classe, conscient que seul son talent lui permet de briller autant. Et le pire, c’est que ça marche, et qu’en deux mois, tout le monde a crié au génie !

Point fort

Pour tenter les trucs de dingue qu’il tente, il faut quand même en avoir partout plein dans le pantalon.

Point faible

Au moindre geste qu’il va rater, tout le peuple va se mettre à crier au fou.

Sa punchline

« Je n’étais pas hors-jeu, c’est l’arbitre qui était mal placé. »

 

Yannick Ferrerira-Carrasco
3180569595_1_10_tQzifkeN

Pourquoi il faut voter pour lui ?

Et oui, encore ! La véritable star des trophées mousquetaires, c’est bel et bien lui. Il a commencé en tant que super dribleur exploseur de défenses, il a ensuite poursuivi son chemin très loin de la lumière, et on a fini par comprendre que sa mise à l’écart n’était pas faute à ses performances, mais à son entêtement à vouloir extorquer de l’argent au club. Si à l’époque « le vendeur de t-shirt » que nous avions en vice-président avait cédé face à Ruffier, Rybo et son staff KGB n’a pas cédé, et à même demandé à Ranieri de le mettre au chaud dans un placard à la Turbie.

Point fort

Refuser un contrat équivalent à une centaine de fois le smic mensuel quand tu as tout juste 20 ans et tout juste 10 matchs de Ligue 1, ça vous classe quand même l’égo du gars non ?

Point faible

Qui voterai pour une tête de lard aussi mal coiffée ?

Sa punchline

« Ocampos a déjà un meilleur salaire. J’espère qu’il ne va pas non plus me piquer ce titre là. »

 

Rendez-vous le 26 juin prochain pour procéder aux votes !

Une réflexion sur “Les trophées mousquetaires : Le Ballo(n)telli

  1. Pingback: Les trophées mousquetaires : à vous de voter ! | ASMousquetaires

Les commentaires sont fermés.