[Bordeaux-Monaco] La #TeamMousk au rapport

Au moins, ça s’est fait. La grosse branlée qu’on avait pas prit depuis plusieurs saisons, elle est là, elle est faite, on peut passer à autre chose. Pour le reste, les erreurs se cumulent, et les faits de jeu aussi. Coté erreur, Jardim après avoir changé 25 fois de système lors du précédent match, ne va rien changer du tout contre Bordeaux. Bilan, alors que Sagnol musclait son milieu en collant 5 gus pour museler la plaque tournante Monégasque, les rouges et blancs vont exploser. Et vu le faible, très faible niveau de notre défense, avec un Abdenour dans le (mauvais) coup de 5 de nos 6 buts encaissés, Echiejilé mangé par Faubert, et Fabinho qui n’a plus gagné de duel physique depuis qu’il a poussé le petit Jojo dans le dos au cours élémentaire, il n’en fallait pas plus pour cette équipe pour sombrer corps et âme, bien aidé par un arbitre encore une fois bien partial… 

Une réflexion sur “[Bordeaux-Monaco] La #TeamMousk au rapport

  1. Pingback: HorsJeu.net | A la limite du footballistiquement correct | Bordeaux - Monaco (4-1) : La Scapulaire Académie savoure

Les commentaires sont fermés.