[Nantes-Monaco] La #TeamMousk au rapport

Ce n’est pas beau, mais on prend. Enfin, c’est la ligue 1, si elle avait vraiment quelque chose d’esthétique, ça se saurait. Un truc que l’on sait depuis ce soir, c’est que le cheptel monte en pression. 30 pauvres minutes de foot lors du premier match, puis 45 minutes à Bordeaux, ce soir, l’équipe a bien tournée pendant plus d’une heure de jeu, avec une possession de balle, certes un brin stérile face au 4-6-0 adverse (à croire que Ricardo est le consultant tactique de l’ombre de toutes les équipes que l’on rencontre), mais qui a le mérite de laisser les nantais loin de nos cages, hormis sur un contre, avec au départ une faute sur Falcao, et à l’arrivée un pénalty détourné par Subasic.
Cela dit, Ste Dévote aussi monte en puissance, parce que ne pas prendre de but alors qu’on s’est fait fourrer à la papa sur les 10 dernières minutes, ça tient quand même d’un petit miracle… Mais avec les coups de bambou qu’on a pris lors des deux premiers matchs, ce n’est que justice !

https://twitter.com/Julien_m_18/status/503645167858229248

https://twitter.com/Julien_m_18/status/503648505672790016

2 réflexions sur “[Nantes-Monaco] La #TeamMousk au rapport

  1. Pingback: [Nantes-Monaco] Les trucs de la rencontre | ASMousquetaires

  2. Pingback: [Monaco-Lille] Les trucs de la rencontre | ASMousquetaires

Les commentaires sont fermés.