10 bonnes reconversions pour Joao Moutinho

En ce moment, la vague à la mode chez les spécialistes footbalistiques en tous genres, qu’ils soient au comptoir chez Roger au marché de la Condamine ou dans toutes ces émissions d’analyses footballistiques qui purulent sur la TNT, c’est le crédo « Moutinho il est pas beau ». Chacun y va de son commentaire désobligeant sur le petit portugais, et c’est pas la dernière belle perf du cheptel sans lui qui calmera les ardeurs de tous ces gens. Comme il faut que l’on plaise aussi à notre auditoire, voici donc quelques bonnes idées de reconversion pour ne plus voir Joao Moutinho sur un terrain de L1.

1/ Joueur de foot en Grèce à l’Olympiakos : lieu où l’ASM a tendance à envoyer tous ses rebuts.

2/ Prêt foireux à Manchester United : histoire que les Red Devil continuent de se foutre du fair play financier en empilant les joueurs inutiles sur leur banc de touche.

3/ Promoteur immobilier à Beausoleil : vu qu’il a testé la solidité de tous les murs de la région avec ses coup-francs

4/ Mannequin pour la boutique officiel : ça attirera les donzelles et rentabilisera enfin l’investissement lors de son transfert.

5/ Ouvrier au Brésil pour les futurs JO : En ouvrier portugais, il leur évitera d’être en retard pour la construction du bassin pour les épreuves d’acqua-poney.

6/ Ouvreur au RC Toulon : parce qu’il est passé maitre dans l’art de la passe en retrait.

7/ Figurant pour le spectacle Halloween à Disneyland Paris : parce qu’il est sensé faire peur, mais qu’au final, il plait beaucoup aux femmes et aux enfants.

8/ Serial Killer à la petite semelle : condamné à la prison à vie pour avoir définitivement achevé le projet monégasque.

9/ Acteur de cinéma dans le prochain Tortues Ninja : aux cotés de Raphael, Michellangelo, Donatello et Léonardo, il sera Joao, combattant de la truelle.

10/ Statut de cire dans le prochain musée monégasque des horreurs : aux cotés de Camel Meriem, Juan Pablo Pino, Freddy Adu et Cyril Domoraud.