[Metz-Monaco] Les trucs de la rencontre

Joyeux Noël, bonne année, et meilleurs voeux pour 2015… Voilà le message lancé par le cheptel monégasque après cette nouvelle victoire en Ligue 1 contre les grenats. Auteurs d’un parfait mois de décembre, les joueurs de Léonardo Jardim ont conclus l’année par une nouvelle victoire, exhibant les mêmes armes sans sourciller : contrôle d’un tempo excessivement lent, défense tactiquement hyper bien en place, attaque aux petits oignons, contres éclairs, et hyper efficacité. Le tout saupoudré de choix tactique extrèmement judicieux, les deux joueurs entrant étant à l’origine du but victorieux.

Les hommes du match :

Jérémy Toulalan : Avec la montée en puissance de Thiémoué Bakayoko, remplaçant idoine du Président dans l’entre-jeu, il est fort probable que le poste pour sa fin de carrière sera défenseur central. Son intelligence de jeu combiné à son abnégation, et ce qu’importe les coups qu’il ramasse à longueur de temps, en font un mur quasi infranchissable sur lequel les vagues messines se sont vaillemment cassé les dents, encore et encore, leurs maigres actions dangereuse n’étant que la résultante d’actions personnelles ou de tirs à l’arrache. Qu’on le fasse resigner, et vite !!!

Yannick Ferreira-Carrasco : Il a eu la meilleure note dans l’Equipe et dans le Nice-Matin… Mais si les notes dans les journaux avaient une quelconque objectivité et un interet ne serai-ce que minime, ça se saurai. Parce que YFC était loin d’être dans un grand jour. Survolant la mélée lors du match à Lyon, il s’est péniblement embourbé dans la défence des grenats, subissant coups et autres taquets de la part de ces défenseurs rugueux à plus d’un titre. Il l’a même reconnu lui même. Cela dit, c’est lui qui nous offre la victoire, concluant un maitre contre déclenché par Valère Germain, et relayé par Lassina Traoré. 3 points de plus dans la besace qui fait qu’on oublie tout pour YFC, y compris sa déchéance capilaire.

Léonardo Jardim : Il va pouvoir sabrer le champagne et se goinfrer de chocolat à l’envie : il est sur la bonne voie. D’Harry Potter du pauvre sans fond ni tactique du mois de septembre, il est passé au rang de maitre tacticien qui n’a pas peur de jouer la gagne, mais avec les armes qu’il a dans les mains. Comme tout un symbole, c’est Germain (entré en jeu auparavant) qui lance Traoré (lui aussi venant d’entrer), qui ouvre pour YFC (ex-bani par Ranieri, star du système Jardim) qui marque et offre la 5ème place au cheptel. Et dire qu’il a, tout comme son équipe, une marge de progression énorme !

L’image de la rencontre :

IMG_2286

Les réflexions du soir :

  • Doukouré qui se chauffe avec Bernardo Silva, et sur l’action d’après commet un attentat sur YFC… Je crois qu’on a retrouvé le beau-frère d’Umtiti, même manque d’intelligence, même bourrinitude…
  • L’arbitre a déjà les mains sur les hanches au bout de 15 min à force de siffler fautes…
  • On pourrait passer tout de suite à la seconde mi-temps svp, pour voir le(s) but(s) de Monaco qui nous amèneront à la victoire…
  • Ça faisait longtemps qu’on l’avait pas dit alors : Martial et la finition, ce lol permanent
  • YFC nous ressort sa spéciale : la roulette débile qui débouche sur une balle perdue…
  • Bakayoko éteint tous les commentaires sur sa coupe de cheveux (merdique) avec ses prestations très bonnes!
  • Mme Malouda va devoir faire du tricot ce soir…Son mari est à sec avec tout ce qu’il vient de se faire pomper par les gars de Bein Sport
  • Oh putain 21 tirs à 8 … On est des salauds…

Merci à @MorganeSK, @RaoulGDuke, @Necroute, @Jipay15, @R_One47 et @DadouOSM12 pour leurs réflexions du soir…