En passant chez le psy – le bilan de l’année

Parce que la brutale montée en puissance du cheptel n’est pas sans causer nombre de remous et de dommages collatéraux, il est temps que quelqu’un s’occupe de réparer les dégâts mentaux auprès de ce petit monde. Reprenant à notre compte une idée lumineuse du site Trashtalk.fr, voici donc la clinique psy des mousquetaires, lieu de canapé et d’échange…

Après un mois de décembre idyllique, nous avons décidé de faire relâche en cette période de réveillons. Pas de consultations donc, mais un bilan après un an de bons et loyaux services envers le cheptel monégasque.

Historique du cabinet depuis février 2014 :

Claudio Ranieri : 4 visites
La ligue et ses hommelets : 3 visites
Abidal : 3 visites
Falcao : 2 visites
Le Kop Munegu : 2 visites
Manu Rivière : 2 visites
L’Equipe : 2 visites
Layvin Kurzawa : 2 visites
Nempalys Mendy : 1 visite
Ferreira-Carrasco : 1 visite
Manu Petit : 1 visite
James Rodriguez : 1 visite
Léo Jardim : 1 visite
Denis Balbir : 1 visite
Lucas Ocampos : 1 visite
Dmitri Rybolovlev : 1 visite
Valère Germain : 1 visite
Le Prince Albert : 1 visite

CHIEVO VS JUVENTUSSur le podium, nous avons donc le « Mister » Claudio Ranieri, qui est venu nous voir 4 fois en 10 mois, soit quasiment un mois sur deux. Faute à une fin d’exercice compliquée, entre les supporters qui demandaient sa tête pour faute de « jeu indigent », et son positionnement assez drastique à l’encontre du virage amorcé par les dirigeants, dont il n’a eu la classe de n’en parler qu’en septembre, une fois les faits actés et le mercato bouclé. Son départ alors qu’il nous avait gratifié d’une saison « de tous les records » a certainement laissé des séquelles psychologique chez ce vieux briscard, puisqu’ensuite, il n’a été que l’ombre de lui-même en tant que sélectionneur de la Grèce, viré une seconde fois en 2014 après 3 défaites assez peu reluisantes. Nous lui souhaitons bon vent quand même, au « Mister ».

BgakCzMIUAAjJmV.jpg-largeEn seconde place, nous avons la Ligue 1 et l’ensemble de ses hommelets, que ce soit Jean-Pierre Louvel dont la géographie et le sens des mathématiques laissait à désirer, Fred Thiriez parti faire la fête au milieu des joueurs du PSG pour leur titre de champion, ou encore les 7 guignols dont le recours auprès du Conseil d’Etat n’a toujours pas été examiné, les grands pontes de la Ligue de football Français se sont encore fait remarquer par leur inepties et autres goujateries à l’encontre de l’AS Monaco. Notre verdict est de tout façon arrêté à leur encontre : soit ils sont idiots, jaloux voire raciste de voir une ville de 30.000 âmes damner le pion à des métropoles de plusieurs millions d’habitants, soient ils sont psychologiquement très atteints, au point de ne pas voir tous les bienfaits du club monégasque en tant que locomotive du championnat Français.
Nous attendons avec impatience la publication du classement UEFA de la saison, classement dans lequel le cheptel Monégasque aura apposé une pierre nettement plus conséquente que celle de Lille, Montpellier, Lyon, Bordeaux et Marseille cumulé les années précédentes. Il est certain que nous reverrons ces gens-là dans notre clinique en 2015, et pas qu’un peu…

Abidal-contraint-au-depart_article_hover_previewEnfin, le troisième larron de ce podium n’est autre qu’Éric Abidal, qui a dernièrement célébré son prochain départ à la retraite. Lui qui avait d’abord brillé pour son retour en Principauté, il a ensuite grandement décliné avant de déprimer, et logiquement de nous inquiéter. Sa dernière sortie médiatique en tant que joueur du cheptel parle toute seule : le lundi il était « très content d’avoir signé la prolongation de son contrat avec Monaco », pour ensuite le mercredi annoncer qu’il était « très content d’avoir signé à l’Olympiakos ». Et du coup, difficile de se positionner, tant nous savons ce joueur pétri de classe et de talent. Sa retraite sonne comme une très bonne idée, et nous la lui souhaitons longue et belle.

Pour 2015, le même dispositif est donc maintenu, car notre clinique a prouvé ses bienfaits, tant au niveau des supporters que des patients eux-mêmes. Nous avons même engagé un spécialiste qui viendra au cours de l’année nous faire une conférence sur différents points intéressants, comme le fameux « Syndrome 8-3 » qui frappe de plus en plus de monde du côté des supporters monégasques, ou une café-débat à propos des maux engendré par le mercato estival.

Enfin, ils viendront surement nous voir en 2015 :

Radamel Falcao (cote à 10%) : Si Manchester United ne lève pas l’option d’achat, il est fort probable que le Colombien passe son été dans notre clinique. Et malheureusement pour lui, ça en prend grandement le chemin…

Lucas Ocampos (cote à 35%) : Il va être Papa, madame est partie en Argentine, et il voit YFC devenir le taulier alors qu’il n’est à peine que le super-sub… Il est jeune, et ça peut vite partir, dans un sens comme dans l’autre.

Léonardo Jardim (cote à 50%) : le redressement spectaculaire de l’équipe en décembre n’a pas fait oublier que son statut d’entraineur est fragile, tout comme l’équilibre et la confiance de l’équipe. Janvier sera décisif pour lui.

Geoffrey Kondogbia (cote à 80%) : recruté à grands frais pour être le futur de la terre du milieu monégasque, le platane n’a pour l’instant sorti qu’un seul vrai match du calibre que l’on attend de lui : le déplacement cette année au parc des princes. Sa blessure l’a d’ailleurs propulsé au fond du gouffre, puisqu’il a vu le petit Thiémoué Bakayoko prendre sa place non sans panache. Dure sera la remontée…

L’Equipe (cote à 100%) : ne jamais sous-estimer la bêtise de la « bible » sportive française, capable de sortir n’importe quoi pour vendre leur papier toilette, y compris quand il s’agit de trainer l’ASM dans la boue…