En passant chez le psy

Parce que la brutale montée en puissance du cheptel n’est pas sans causer nombre de remous et de dommages collatéraux, il est temps que quelqu’un s’occupe de réparer les dégâts mentaux auprès de ce petit monde. Reprenant à notre compte une idée lumineuse du site Trashtalk.fr, voici donc la clinique psy des mousquetaires, lieu de canapé et d’échange…

Photo 18-10-2014 19 57 54Le Kop Munegu : Force est de constater que plus les choses changent, plus elles restent les mêmes pour le kop Munegu. Nous l’avions quitté au mois de septembre, un peu désorienté après la crise dite du « tigre », qui n’a cependant aucun rapport avec le moustique du même nom, mais avec le départ de Radamel Falcao, sonnant le glas pour certain des ambitions du cheptel. 4 mois plus tard, nous savons désormais qu’il n’en est rien vu la forme olympique affichée par notre cheptel, mais cela n’empêche pas le kop munegu de se vautrer à nouveau dans de nouvelles crises de gémissements et de demandes aussi irréalistes que disproportionnées. Annulation de la billetterie, un club de foot transformé en agence de voyages, le tout enrobé de critiques et d’insultes envers la communication du club… Heureusement, l’infirmerie financière de l’AS Monaco a rapidement réagi en distribuant, malheureusement pas à tout le monde, un calmant sous la forme de remboursement partiel de billet, mais comme en septembre dernier, cette méthode ne fait que repousser le problème à une date ultérieure.
Verdict : Rien de plus à faire malheureusement. Surveillance et anticipation sont les seuls remèdes afin de limiter au mieux ces crises qui jettent l’opprobre et le discrédit sur l’ensemble des supporters monégasques, déjà bien trainé dans la fange par les médias et nos adversaires.

Thiriez-620x306La ligue et ses hommelets : Que dire de l’instance suprême qui régie le football français, qui chaque jour s’enfonce un peu plus dans les méandres du n’importe quoi et de la couardise. Leur manque d’appareillage dans le pantalon les rend incapables de trancher sur le fond quand à une qualification, ou pas, de Ben Arfa à jouer pour l’OGCNice, alors que deux présidents à la petite semelle se sont plain d’une participation du joueur à un match amical avec des U20. Par contre, ces mêmes couards ne se sont pas privés d’infliger une amende de 1 000 € à l’ASMonaco, pour outrepassage du nombre d’invités lors d’un coup d’envoi fictif avant le match Monaco-Marseille. Notre psychologue attitré a été clair : celui qui a pensé à rédiger une telle règle devait au moins émarger à 4 grammes sur l’éthylotest. Bref, plus les choses changent, plus elles restent les mêmes…
Verdict : Rien à faire. On peut distribuer des cachets anti-déprimes pour ceux qui seraient navrés de la chose, mais nous conseillons à tous de prendre tout cela à la rigolade, le foot n’est qu’un divertissement après tout.

3180569595_1_10_tQzifkeNYannick Ferreira-Carrasco : Cette convocation hivernale n’est pour l’instant qu’à but purement préventive. Le garçon nous plait, bien qu’il ressemble à un coton-tige coiffé d’un raton laveur. Mais diantre qu’est-ce qu’il pourrait tant faire mieux ! Sans lui, l’attaque amorphe du cheptel ressemblerait au long coït d’une étoile de mer. C’est notre joueur le plus productif, entre ses buts et ses passes décisives, il est pour beaucoup dans le rendement actuel de l’équipe. Mais d’un autre côté, le cheptel ne tue pas ses rencontres, et c’est aussi un peu de sa faute. Sa propension à manger la feuille de match en voulant dribbler toute la défense pour marquer en rentrant avec le ballon dans les cages nous effraie un peu. Si elle ne porte pas à conséquence pour l’instant, bien que nous ne soyons pas passés loin de la correctionnelle à Lille, cela pourrait devenir fâcheux contre des équipes avec un peu plus de répondant, par exemple Lyon ce weekend. Alors ami belge, lève la tête, fait des passes, conclu les actions par autre chose qu’un dribble foireux ou contré par un adversaire.
Verdict : Là encore, rien dans l’immédiat. De l’observation, c’est tout, le garçon est jeune, et c’est tant mieux s’il lui reste encore du chemin à parcourir.

Historique du cabinet depuis février 2014 :

Claudio Ranieri : 4 visites
La ligue et ses hommelets : 4 visites
Abidal : 3 visites
Le Kop Munegu : 3 visites
Falcao : 2 visites
Manu Rivière : 2 visites
L’Equipe : 2 visites
Layvin Kurzawa : 2 visites
Ferreira-Carrasco : 2 visites
Nempalys Mendy : 1 visite
Manu Petit : 1 visite
James Rodriguez : 1 visite
Léo Jardim : 1 visite
Denis Balbir : 1 visite
Lucas Ocampos : 1 visite
Dmitri Rybolovlev : 1 visite
Valère Germain : 1 visite
Le Prince Albert : 1 visite