En passant chez le psy

Parce que la brutale montée en puissance du cheptel n’est pas sans causer nombre de remous et de dommages collatéraux, il est temps que quelqu’un s’occupe de réparer les dégâts mentaux auprès de ce petit monde. Reprenant à notre compte une idée lumineuse du site Trashtalk.fr, voici donc la clinique psy des mousquetaires, lieu de canapé et d’échange…

3180569595_1_10_tQzifkeNYannick Ferreira-Carrasco : S’il y a une chose dont on est certain, c’est que le potentiel d’YFC est encore loin d’avoir donné sa pleine mesure. Cependant, après une première moitié de saison en boulet de canon, le passage à 2015 a vu notre poulet belge stagner dangereusement, voire baisser de volume chaque match un peu plus. Alors certes, il se procure encore au moins une grosse occasion par rencontre, et ses dribbles, pour peu qu’il ait l’intelligence de lever la tête, peuvent débloquer nombre de situations. Cependant, hormis ces épis-phénomènes, ces éclairs de fulgurance, le reste du temps, il nous sert une bouillie de football immangeable, faite de ballons perdus, de passes moisies réalisées en dernier recours, ou en dépit du bon sens. Plus de lucidité, plus de collectifs, moins de gris-gris, voilà où se trouve le prochain palier d’YFC.
Verdict : Une séance intensive de vidéo avec Bernardo Silva pourrait lui faire du bien, tant le pin’s portugais est l’anti-YFC, des dribbles courts à bon escient, une conservation de balle remarquable, un sens du jeu important, et il rate rarement les occasions qui lui sont offertes de marquer..

conf-6692Alain Traoré : Certains nous ont demandé pourquoi nous ne l’avons pas invité plus tôt. Nous leur avons répondu qu’inviter quelqu’un uniquement à cause de sa coupe de cheveux divertissante, ce n’était pas dans nos prérogatives. Bon, ensuite, nous l’avons vu sur un terrain de foot, et du coup, sa convocation est devenue impérative. Des mauvais joueurs, et des gars qui ne servent à rien, on en a vu passer, et peut être même un peu trop d’ailleurs. Mais des types qui combine absence de talent footballistique, transparence sur le terrain et coiffure improbable, ça, jamais. Une vraie performance en quelque sorte.
Verdict : Profiter de sa présence pour critiquer les professionnels du cheveu qui osent ce genre d’escroquerie. Non parce que ce serait bien un comble si le club le prolonge, vu le néant total qu’il apporte…

DSC_0214Lucas Ocampos : Évidemment ? Oui, évidemment ! Nous avions des doutes sérieux sur son potentiel réel durant tout le début de saison, faute à un QI à peine supérieure à celui du fœtus qui se morfond dans le ventre de sa chère et tendre. Les Marseillais se sont extasiés de sa signature. Puis ils ont vu… Et ils se mordent encore la queue par les deux bouts. Alors qu’il pouvait exploser aux yeux de tous, et lancer enfin sa carrière en Europe, il a simplement exploser en vol, et s’est probablement grillé un peu partout, sauf peut-être à QPR ou ce genre de club Albion.
Verdict : Espérer que les recruteurs anglais ont BeinSport. Car si l’ASM se qualifie en Ligue des champions, on récupère le gus, et là, ciao pour trouver à nouveau preneur, l’escroquerie ne marchera pas deux fois de suite…

Historique du cabinet depuis février 2014 :

Claudio Ranieri : 4 visites
La ligue et ses hommelets : 4 visites
Abidal : 3 visites
Le Kop Munegu : 3 visites
Layvin Kurzawa : 3 visites
Falcao : 2 visites
Manu Rivière : 2 visites
L’Equipe : 2 visites
Ferreira-Carrasco : 3 visites
Lucas Ocampos : 3 visites
Valère Germain : 2 visites
Nempalys Mendy : 1 visite
Manu Petit : 1 visite
James Rodriguez : 1 visite
Léo Jardim : 1 visite
Denis Balbir : 1 visite
Dmitri Rybolovlev : 1 visite
Le Prince Albert : 1 visite
Les pétauristes de Canal + : 1 visite
Vadim Vassiliev : 1 visite
Wallace : 1 visite
Alain Traoré : 1 visite