Dans le rétro, les 10 matchs à retenir de la saison

La saison 2014/2015 du cheptel vient tout juste de se terminer, et l’heure est au sacrifice de rituels immuables qui consistent à rembobiner le fil du temps pour se repasser les émotions qui nous ont parcouru l’échine depuis aout dernier. Et la saison ayant été des plus positives, c’est avec un plaisir non dissimulé que nous allons plonger notre regard dans le rétroviseur durant les prochains jours. Aujourd’hui, nous revenons sur les 10 matchs charnières de cette superbe saison 2014-2015.

17 aout 2014 – Après une défaite inaugurale à Louis II contre le FC Lorient, le cheptel chute lourdement à Bordeaux. Pourtant, à la mi-temps, c’est une tête de Berbatov qui avait donné l’avantage aux hommes de Jardim. Mais l’équipe, et surtout la défense, va prendre un bain terrible en seconde mi-temps, encaissant pas moins de 4 pions, obligeant par la suite Jardim à changer sa philosophie de jeu.

30 aout 2014 – Si sur le terrain, le match nul assez médiocre contre de faibles Lillois n’a rien de vraiment mémorable, bien qu’il confirme les difficultés offensives du cheptel à domicile. C’est surtout le cirque made in « Mendes » qui va attirer l’attention de l’ensemble des observateurs de la planète football. Falcao envoyé à la dernière minute à Manchester United, c’est tout le « projet » original monégasque qui est remis en question.

16 septembre 2014 – Nous l’attendions depuis 10 ans, nous n’avons pas été déçus de son retour à Louis II. La Ligue des champions a de nouveau fait vibrer le Louis II, et le cheptel n’a pas attendu pour rappeler à tout le monde pourquoi il était qualifié. Une merveille de Berbatov, un but de Moutinho, et une entrée en jeu qui fera basculer la rencontre : celle de Bernardo Silva. L’aventure européenne est lancée sur les chapeaux de roues !

5 octobre 2014 : Alors que le cheptel semble doucettement se relancer avec la Ligue des Champions, les résultats sont encore friables en championnat. Le déplacement au Parc confirmera la tendance, les hommes de Jardim préfèrent les gros matchs. Tenant la dragée haute au champion de France en titre, les Monégasques ne s’inclineront qu’à la 71e, avant de relever la tête par Martial dans le temps additionnel, montrant alors une impressionnante force de caractère.

9 décembre 2014 – La finale du groupe de Ligue des champions a eu lieu à Louis II, et ce n’est pas peu dire que le cheptel s’est brillamment imposé. Malgré la pression énorme (une défaite, et c’était l’élimination), les jeunes pousses de Jardim s’imposent, avec classe, brio, sérénité et pragmatisme, obtenant par la même la première place du groupe et un match référence pour la suite de la saison.

14 décembre 2014 – Nouveau match référence en cette fin de saison. Une victoire, 1-0 grâce à un but de Bernardo Silva à l’aube du dernier quart d’heure. Mais avant cela, c’est une véritable leçon tactique que les hommes de Jardim ont récité au champion d’Automne. Ce que l’on ne sait pas encore, c’est que ce match marque un vrai tournant pour les deux équipes, l’une va poursuivre sur sa lancée, l’autre totalement s’effondrer.

25 février 2015 – L’Emirate Stadium devait être l’apogée de notre saison. La récompense après la première place au tour précédent, tomber avec les honneurs là où aucun club français n’a jamais gagné. Il sera l’apogée de la saison, mais l’apogée émotionnel, avec une victoire sortie de nulle part, un match de dingue qui va rester longtemps dans les mémoires, une bande de jeune qui a envoyé du rêve pendant 90 minutes, et ouvert la voie à d’autres exploits retentissants.

7 avril 2015 – Dernier tournant de la saison, ce match en retard contre Montpellier, on l’a longtemps trainé, et plus il trainait, et plus on se mettait à rêver de titre avec trois points potentiels qui nous permettait d’accrocher définitivement le wagon Lyon-PSG. Malheureusement, c’est à domicile que nous avons perdu le plus de points, et ce nul dans tous les sens du terme va définitivement éloigner le titre, et nous obligea à batailler jusqu’au bout pour rester sur le podium.

22 avril 2015 – Autre nul excessivement rageant, mais émotions nettement plus contradictoires. Comme face à l’Inter en 97, comme face à la Juve (déjà) en 98, les monégasques se font sortir par un voisin transalpin, sans avoir démérité, sans avoir même eu l’impression d’être inférieur. Mais les hommes de Jardim, comme feu ceux de Tigana, ont manqué de vice, ont manqué d’expérience, et surtout, ont manqué d’accointances arbitrales pour espérer faire comme Hannibal, et voir au-delà des alpes…

23 mai 2015 – Un mois après l’élimination en Ligue des champions, le cheptel se rend à Lorient pour espérer revoir les étoiles au Louis II en septembre. Le deal était clair : gagner, et c’était fait. Tout autre résultat expulsait les munegu du podium. Ce match va rassembler toute la symbolique de la saison, supériorité tecnico-tactique sur l’adversaire, mais incapacité à se mettre à l’abri, arbitrage en mousse, une tension palpable, et une saine délivrance au coup de sifflet final !