En passant chez le psy

Parce que la brutale montée en puissance du cheptel n’est pas sans causer nombre de remous et de dommages collatéraux, il est temps que quelqu’un s’occupe de réparer les dégâts mentaux auprès de ce petit monde. Reprenant à notre compte une idée lumineuse du site Trashtalk.fr, voici donc la clinique psy des mousquetaires, lieu de canapé et d’échange…

Pat1L’Équipe et l’ensemble de la presse écrite : Qui dit début du mercato dit début du grand plongeon de la presse dans le n’importe quoi durant les 85 jours de calvaire qui correspondent au mercato estival, et à la grande tempête de flatulences qui l’accompagne. Soumis à l’écrasante pression de l’offre et de la demande, les journalistes ne s’embarrassent ni du respect de l’information ni de valeurs éthiques et morales. Il faut vendre du papier, et rien de mieux que la rumeur (fondée ou pas) pour attirer le chalant. L’ensemble de la presse européenne est concernée, ce n’est donc pas forcément un mal purement français, bien que nous savons la presse gauloise adepte d’une certaine forme de dénigrement dès qu’il s’agit de parler de l’ASM.
Verdict : coté presse, rien à faire. Comme chaque année ils vont plus loin dans le n’importe quoi (l’exemple de la presse ibérique qui a annoncé la signature de Falcao à Madrid tous les jours pairs entre juillet et mi-aout est à hurler de rire), c’est du côté des « lecteurs » qu’il faut se blinder. Les plus extrémistes se coupent totalement des informations et des réseaux sociaux, et vivent dans une grotte avec du pain sec et le Silmarilion de Tolkien en guise d’occupation. Les autres doivent prendre la baffe d’information quotidienne avec philosophie, et rester, autant que possible, zen au milieu des jérémiades et des gémissements (un mal très monégasque), et débats aussi inutiles qu’houleux qui suivront.

DSC_0580Anthony Martial : Alors que Kondogbia affole les compteurs avec une liste de prestigieux prétendants qui s’allonge tous les jours un peu plus, le cas probablement le plus difficile à gérer pour le cheptel est celui de la prolongation d’Anthony Martial. Le jeune attaquant sortant de la Aulas Academy, fort d’une fin de saison en trombe qui l’a vu terminer meilleur buteur du cheptel, souhaite une revalorisation salariale conséquente. Légitime pour certain, quand on sait ce qu’est payé Traoré pour brouter les arbres de Fontvieille, surévaluée selon d’autres, qui n’oublient pas que jusqu’à janvier dernier, Martial n’était qu’un fantôme à la triste mine et à l’apport très faiblard.
Verdict : L’aligner sur les salaires de ses comparses jeunes, type Carrasco, est juste à notre sens. En deçà, c’est prendre le risque de voir cette pépite s’en aller. Au-delà, c’est prendre le risque de se le trainer comme un boulet s’il ne confirme pas ses trois bons mois en 2015. Car des attaquants qui marchent sur l’eau quelques semaines avant de disparaitre de la circulation, la L1 en pond un par an…

DSC_0108Vadim Vassiliev : Qui dit mercato, dit responsables au milieu de la tempête. Tout va être de leur faute, le meilleur, et surtout le pire. Le moindre début de rumeur ne plaisant pas à la plèbe va leur retomber sur la gueule, notamment à Vadim Vassiliev, capitaine du navire au milieu de la tempête créée par ces supporters épidermiques qui s’offusquent parce que le soleil ne brille pas assez, ou que le ciel est trop bleu. Les commentaires vont aller crescendo, entre les « Monaco est une machine à cash », « Machin a raison de partir », ou les « Le club ne respecte pas truc », la direction monégasque va prendre du poncif éculé à bâbord comme à tribord. Et pourtant l’an dernier, nombreux sont les titulaires de haute importance à s’en être allé, et pourtant le cap a été gardé, et les résultats nous ont fait jouir. Et il est évident que la continuité du projet monégasque va passer par la vente de 2-3 titulaires, gageons que Vadim et ses sbires sont déjà à pied d’œuvre pour dénicher des pépites en replacement.
Verdict : Fermer les écoutilles, et ne pas écouter les débats sans fin sur les réseaux sociaux. De toute façon, Vadim va avoir d’autres chats à fouetter cet été, puisqu’il a le nez plongé dans l’organisation de son mariage…

Historique du cabinet depuis février 2014 :

Ferreira-Carrasco : 4 visites
Layvin Kurzawa : 4 visites
Claudio Ranieri : 4 visites
La ligue et ses hommelets : 4 visites
L’Équipe et la presse écrite : 3 visites
Abidal : 3 visites
Lucas Ocampos : 3 visites
Le Kop Munegu : 3 visites
Falcao : 3 visites
Manu Rivière : 2 visites
Dmitri Rybolovlev : 2 visites
Valère Germain : 2 visites
Nempalys Mendy : 1 visite
Manu Petit : 1 visite
James Rodriguez : 1 visite
Léo Jardim : 1 visite
Denis Balbir : 1 visite
Anthony Martial : 1 visite
Le Prince Albert : 1 visite
Les pétauristes de Canal + : 1 visite
Vadim Vassiliev : 1 visite
Wallace : 1 visite
Alain Traoré : 1 visite