Ciao King Geoffrey

Le premier coup du mercato français est signé de l’AS Monaco. Et comme l’an dernier, où les dirigeants avaient brillé en sur-vendant James Rodriguez sur la base de la magnifique coupe du monde qu’il venait d’accomplir avec la Colombie, Vadim, Luis Campos et leur équipe de VRP viennent de frapper un grand coup lors de la vente de Kondogbia à l’Inter Milan, se positionnant ainsi au niveau du FC Porto dans les clubs créateurs de plus-value.
Ciao King Geoffrey, et merci pour ces 2 saisons passées chez nous.

– LA VIGNETTE MOUSQUETAIRE –

DSC_0725

Nom : Geoffrey Kondogbia

Surnoms : King Geoffrey, le Platane, Pause Caca

Bio rapido : 2 ans à Lens, 2 ans à Séville, 2 ans à Monaco, voilà grosso modo le parcours de King Geoffrey avant de débarquer à Milan. Arrivé en bout du train Falcao, James, Moutinho, Toulalan, noyé dans la concurrence, perdu après avoir zappé la préparation du début de saison, il traverse la première saison comme une ombre. Sa seconde sera largement plus aboutie. Son match énorme au Parc sera suivi d’une blessure. Impliqué dans l’affaire de la casquette lors du France-Suéde des espoirs, il reviendra pourtant en force pour les matchs retour. Héros et buteur à Arsenal, énorme à Turin, il fera son retour en bleu en suivant, juste avant de traverser les alpes.

Sa place sur le terrain :
 Dans l’entre-jeu, pas loin du coté où se trouvent les toilettes

Principale qualité : La technique de Zidane dans physique d’arbre inamovible.

Principal défaut : Tellement tête en l’air qu’il en oublie même d’aller faire caca.

Son geste technique favori :
Le gogo-gadgeto-jambe permettant d’aller gratter un ballon dans les pieds d’un adversaire, suivi d’une roulette pour éliminer le défenseur suivant, tout en ne bougeant pas sur le tampon du gars venu par derrière.

Le geste qu’il ne fera jamais :
 Tirer la chasse avant le coup d’envoi.

Ce qu’en pense la Taverne des mousquetaires :

Si on ne devait retenir qu’une action (enfin du coup, là c’est tout le match où il a été monstrueux) :