Daghe la Toul !

Aujourd’hui, nous fêtons un anniversaire, et pas n’importe lequel. Aujourd’hui, nous célébrons la jeunesse éternelle, nous glorifions le capitaine-président-chef-de-guerre du cheptel monégasque, nous exaltons celui sans qui le bateau monégasque ne serait qu’un pédalo ivre en pleine tempête dans un verre d’eau.  …
Joyeux Anniversaire Monsieur Toulalan ! 

– LA VIGNETTE MOUSQUETAIRE –
DSC_0051

Nom : Jérémy Toulalan

Surnom : J’ai remis tout l’allant, la Toul’, Papy, Président, Captain, Chef

Bio rapido : A ses débuts à Nantes, il galopait au milieu de terrain, déjà les mains sur les hanches. Ensuite, à Lyon, il est devenu international et champion de France, toujours les tempes grises, toujours les mains sur les hanches. Après une sombre histore de courrier dans un bus en équipe de France, il s’exile à Malaga, loin du bordel, mais toujours les mains sur les hanches. Rappelé en Ligue 1 par le premier projet Monégasque, celui des Avengers avec James et Falcao, il est resté, vaille que vaille, malgré les changements. Homme de base de l’effectif de Jardim, il est toujours là, les mains sur les hanches, les tempes grises, face à l’adversité, avec sa classe, sa hargne et son professionnalisme sans faille…

Sa place sur le terrain
 : Les mains sur les hanches, à l’endroit où ça fait le plus chier l’adversaire.

Principale qualité : Abnégation sans faille, sens du placement incroyable, et les mains, toujours sur les hanches.

Principal défaut : Un caractère à part dans le monde du foot pro, qui lui a parfois joué des tours.

Son geste technique favori :
Le coup de rateau, qu’importe la position, celui qui subtilise la balle à l’adversaire, sans que ce dernier n’ai rien à redire.

Le geste qu’il ne fera jamais
 : Mettre les mains dans les poches.

Ce qu’en pense la taverne des mousquetaires :