Allons chez Conforama – Semaine 2

La première journée de Ligue 1 canapé et table basse n’est même pas terminée que nous pouvons déjà établir un premier bilan positif : l’AS Monaco a fait mieux que l’an dernier. Car avec ce nul arraché 2-2 contre Guingamp, le cheptel avait lancé plus que moyennement sa saison 2016-2017.

On a pas vu la rencontre, mais… 

Face à Toulouse, Suba a encore régalé les attaquants adverses (4 tirs cadrés, 2 buts…), mais les rouges et blancs ont fait preuve de caractère. Menés par deux fois, ils sont revenus par deux fois, avant de mettre le but qui tue, par l’inévitable Assassin Glik. Une victoire, trois points et trois buts… Ça ne vous rappelle pas l’an passé ?
Pour une équipe dont les supporters se fouettent la verge tous les matins en disant qu’elle a été pillée cet été, pour un club sous le feu des ondes négatives d’une presse qui veut déjà que le PSG soit champion, pour un groupe encore en pleine préparation (le début de saison, c’est septembre, avec la Ligue des champions…), et ben c’est mieux que pas mal.

Pourvu que ça dure !

Deux hommes dont un boudin :

Joao Moutinho : l’homme du match ! Transparent l’an dernier en début de saison, après un Euro dont il fut le maillon faible de sa sélection pourtant championne, le passage à 2017 lui a fait un bien fou. Une fin de saison en boulet de canon, et il semble être reparti sur les même bases. Sa titularisation a surpris tout le monde, mais au vu de son match, plus personne n’en veut à Jardim. Comme une habitude…

Subasic : Notre boudin du jour. Lui aussi est reparti sur les même bases que l’an dernier, qui étaient les même que l’année précédente, et l’année d’avant encore. 2 tirs cadrés = 1 but pour l’adversaire. Toulouse a cadré 4 fois, ils en ont planté 2. Plus que jamais cette saison, la défense va devoir être irréprochable, car derrière, on a une horloge dans les cages…

Ce qu’en pensent les copains #TeamMousk 

Les titres que l’on a évité : 

  • Monaco, déjà au pied du mur.
  • Mbappé, fausse blessure ou vrai transfert ?
  • Bon et sinon, à quelle heure l’apéro ?

Ce qui ne vous aura pas échappé cette semaine :