Allons chez Conforama – Semaine 8

Crise ? Équipe en difficulté ? Fond de jeu en berne ? Laissons les troglodytes de la presse papier, et les saltimbanques de la télévision s’épancher dans les comparaisons inutiles, et concentrons-nous sur notre cheptel et ses résultats. Après la belle prestation au challenge « Abbé Pierre » la semaine dernière, la bande à El Tactico s’est remise dans le sens de la marche avec le même « tarif » que l’an passé. Et tant pis si cela fait grincer des dents les olibrius de carnaval.

On n’a pas vu la rencontre, mais… 

On a marqué trois fois sans encaisser de but. Voilà un bilan qui au final satisfera la majorité des autres équipes de L1, celles qui ont toutes peiné pour remporter leurs joutes 1-0. Mais en tant que champion de France en titre, certains imaginent que nous devons marcher sur le championnat, et enlever toutes nos victoires avec l’art et la manière. Le lard, on est en plein dedans. Quand à la gestuelle, que dire d’une formation qui a scoré 17 buts en 6 parties. Il est impossible de comparer l’équipe de l’an passé avec celle de cette année. Les joueurs ne sont pas les mêmes, certains doivent s’adapter et « intégrer la philosophie du club ». D’autre doivent confirmer. Et quand tout cela sera en place, les bandits-spécialistes fermeront leur estuaire à marée noire.

Bref, beaucoup de choses ont changé, mais pas le tarif maison. Et c’est tout ce qui compte pour l’instant !

Deux hommes, dont un boudin :

Radamel Falcao : Que dire ? D’abord diva au sein d’un groupe de super stars, ensuite blessé, ensuite re-diva, ensuite paria du côté de la perfide Albion, humble et bichonné pour son retour, il est monté en puissance toute la saison dernière, avant de casser la baraque depuis la reprise. 9 buts en 6 journées, une première en Ligue 1 depuis 40 ans. Que dire, sinon que le capitaine porte tout le navire rouge et blanc sur son dos depuis plus d’un mois. Combien de temps cela va tenir ? Le plus longtemps possible nous l’espérons, tout du moins le temps que Jardim face exhausser la mayonnaise au cœur du cheptel.

Guido Carrillo : On l’aime bien Guido, mais la saison risque d’être très longue. Numéro 3 dans la hiérarchie l’an passé, il profitait de la limitation du temps de jeu de Falcao pour grappiller des minutes et des buts. Puis il s’est blessé, et a avisé Celui-dont-on-ne-prononce-plus-le-nom casser la baraque en son absence. Débarrassé de ce dernier, et de Germain, on le pensait devenu l’option 2. Puis on a constaté que Jardim préférait la vitesse de Diakabi aux côtés de Falcao (avec le succès que l’on sait pour le Colombien), avant de voir jouer Djovetic et Keita Baldé, nettement au-dessus en termes de QI football et de technique. Ça va donc être compliqué, sauf si Jovetic lui a piqué son modjo-poteau et qu’il se met enfin à claquer but sur but…

Ce qu’en pensent les copains #TeamMousk 

Les titres que l’on a évités : 

  • Monaco noyé dans la choucroute.
  • Monaco, sapajou plus trop bien au football.
  • Monaco vainqueur du Kellerico

Ce qui ne vous aura pas échappé cette semaine : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s