Allons chez Conforama – Semaine 10

L’analyse n’est pas bien compliquée à faire. D’ailleurs, nous allons laisser les insipides journalistes de l’Équipe le faire à notre place, s’il leur reste suffisamment d’énergie pour écrire un pamphlet démystificateur à l’encontre de notre cheptel, après avoir dithyrambé une énième fois Saint Neymar, l’homme qui marchait sur l’eau. Bref, après avoir perdu le bâton de Bourbotte, nous avons flingué deux séries positives en une semaine… Moyen…

On n’a pas vu la rencontre, mais… 

Et ben on a bien fait. Fade, melliflu, sans rythme, avec en plus Subasic aux cages. On ne sait pas trop comment on a pu ouvrir le score, bien que la présence de Falcao devant et sa forme d’Avenger expliquent facilement la plupart des miracles depuis le début de saison. Il nous permet de mener au tableau d’affichage, on se fait dominer, mais on tient. Ça ressemble beaucoup au match à Metz. Sauf que là-bas, Subasic s’était abstenu de tenter une sortie olé olé, et nous n’avions pas pris de but. Les deux points que l’on perd ce weekend on les gagne en sutures à l’arrière du crâne, tant le coup derrière la caboche est douloureux…

Deux hommes, dont un boudin :

Falcao : Comme on l’a dit, il explique à lui tout seul la forme du cheptel en ce début de saison. Et éclipse même un peu tout le chemin qu’il reste à parcourir avant que la mayonnaise ressemble au nectar de l’an dernier. Contre Montpellier, il a, comme face à Porto, paru seul, vraiment seul. Lemar est blessé, les autres ne sont pas au niveau, tant sur les ailes qu’à la récupération. Jovetic, Diakaby, et les autres doivent progresser. Et la défense, sans l’appui des deux récupérateurs, est souvent larguée…. Bref, si super Radamel se blesse, ça risque de sentir le purin sévère…

Subasic : le duo dynamique de ce début de saison, c’est bien Radamel/Suba… Quand l’un brille, l’autre nous montre combien c’est dur d’être décisif. Et alors que Benaglio nous avait laissés entrevoir de belles choses, Suba nous replonge dans un quotidien morne et stressant. Et dire que c’est son 150e match avec les Rouges et Blancs, cela file quand même la chair de poule…

Ce qu’en pensent les copains #TeamMousk 

Les titres que l’on a évités : 

  • Monaco moins rapide que l’autobus montpelliérain.
  • Ah, si Neymar avait joué…
  • Subasic, définitivement privé de sorties ?

Ce qui ne vous aura pas échappé cette semaine : 

Enfin, là, pas grand-chose… On aurait bien aimé y échapper à cette semaine, justement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s