Allons chez Conforama – Semaine 12

L’analyse n’est pas bien compliquée à faire. On a joué avec l’équipe B. On a tenu la dragée haute à un prétendant au podium. Et puis on a perdu. Un point en deux empoignades, ce n’est pas super encourageant…

On n’a pas avisé la rencontre, mais… 

Et ben on a bien fait. Certes, on a raté la super patate de Noss Traoré. On a manqué l’occasion qu’il a foirée aussi. On s’est épargné les poteaux lyonnais, les bourdes Subasiennes, les buts lyonnais… Mais on a quand même bien fait. Une défaite à Lyon, c’est rarement bon, surtout vu les conditions. Ce match aurait dû finir à 6-6, mais il finit à 3-2, et pas dans le bon sens. Il nous manquait néanmoins beaucoup de joueurs, et les jeunes ont grave assuré malgré le score. Probablement le seul motif de satisfaction du jour.

Pendant ce temps-là, le PSG s’envole, mais ça non plus, ça n’étonnera personne…

Deux hommes, dont un boudin :

Traoré : Notre meilleur prospect, c’est lui. Qu’on le veuille ou non, il n’en reste pas moins une valeur sûre pour l’avenir. Il bosse pour, mais sa situation n’a pas été si rose depuis deux ans, et sa terrible blessure. Mais son but, son match, et sa présence aux avant-postes (y compris son face à face raté en cours de seconde période) nous laissent augurer du positif pour la suite. Lui, et le retour à la compétition de Boschilia.

Subasic : Nous y voilà. Depuis le début de saison, nous tirons la sonnette d’alarme. Enfin, cela fait même plusieurs années que les statistiques de notre portier numéro 1 sont pleines de faiblesses et de tristitudes. Et pourtant, il est toujours là, malgré ses errements. Sa sortie cacahuète nous coute la victoire face à Montpellier. Et face à Lyon, aucun gardien un tant soit peu professionnel n’aurait pris ce but coté fermé. Malheureusement, ce sombre bachi-bouzouk sera encore dans les cages au prochain match.

Ce qu’en pensent les copains #TeamMousk 

Les titres que l’on a évités : 

  • Subasic a oublié de manger du lion.
  • Lyon mange le champion
  • 8 joueurs à la Coupe du Monde, mais 0 point…

Ce qui ne vous aura pas échappé cette semaine : 

Enfin, là, pas grand-chose… C’est un peu comme les ballons vers notre gardien, ils lui échappent souvent…